Les bévues de Birame Souleye Diop et Abdourahmane Sarr (Par CHERIF DIOP)

Les bévues de Birame Souleye Diop et Abdourahmane Sarr (Par CHERIF DIOP)

Première sortie médiatique maladroite pour les ministres Abdourahmane Sarr et Biram Souleye Diop. Le ministre de l’économie du plan et de la coopération s’est cru à un meeting lors de la cérémonie de passation de service avec son prédécesseur, tenant un discours inélégant et inapproprié dans un cadre républicain.

Quant au ministre de l’énergie du pétrole et des mines, il a inutilement ouvert un front contre le monde du spectacle et du sport. Le triomphe modeste du président de la République contraste avec les fanfaronnades de certains de ses ministres. Prenant le témoin des mains de Mamadou Moustapha Ba.

Abdourahmane Sarr ou le chevalier blanc, a livré un discours pompeux pour un moment aussi républicain que celui de la passation de service. Étape importante de la période de tuilage entre les équipes sortantes et entrantes. Même s’il est vrai que, la dette publique-privé a culminé à 79 % du PIB en fin 2023, du fait des chocs protéiformes, exogènes et endogènes que nous avons connus, le moment était inapproprié pour s’appesantir sur une supposée mal gouvernance qui a valu au Sénégal un surfinancement en devise.

Le reste du discours professoral du ministre Sarr, une insupportable danse du nombril, de grandes déclarations d’intention et de slogans d’estrade. Avec l’avènement du président Bassirou Diomaye Faye, le ministère de l’économie du plan et de la coopération a l’autorité politique de traduire le projet de société en des actes concrets de rupture.

Chiche ! Puisque le PROJET, nouveau référentiel de politique économique et social à la place du plan Sénégal émergent a longtemps mûri en cave profonde. Place aux actes et stop aux bouquets de promesse. La meilleure façon d’appliquer la rupture dans toutes ses formes est de l’inoculer dans le quotidien des sénégalais, sans braquer les uns, ni heurter les sensibilités des autres, encore moins attiser les colères, comme l’a fait Birame Souleye Diop. Un ministre du pétrole qui s’amuse avec des allumettes.

Drapé dans son grand boubou, le ministre de l’énergie, du pétrole et des mines est monté sur ses grands chevaux, en se mettant à dos le monde du spectacle, du sport, principalement du football et de la lutte, le cœur de la jeunesse. La lutte, le sport de chez nous. Quelle indélicatesse que de s’attaquer à une industrie qui fait rêver beaucoup de jeunes sénégalais, qui s’identifient à Sadio Mané et à Yahya DIOP Yékini. De surcroît un jour de korité, Momentum de cordialité, de fraternité et de pénitence. Mais Birame Souleye Diop n’est pas à son premier dérapage. 

Cette sortie du maire de Thiès nord n’est pas une vétille ni une incartade, mais une vraie bévue commise par un récidiviste. Souvenez-vous de son dérapage en accusant publiquement le président Macky Sall de vouloir empoisonner des potentiels candidats de l’APR à la présidence de la République. Des propos aussi ridicules que saugrenus qui ont fait frémir jusqu’à Abidjan. Il se confond en excuse dans une vidéo empreinte de pathos. Le défi de l’exploitation du pétrole et du gaz devrait suffisamment occuper le ministre DIOP que de chercher inutilement à se faire des ennemis en début de quinquennat avec des déclarations intempestives.

Des annonces de renégociations des contrats dans le secteur des industries extractives, comme si cela va se faire d’un coup de baguette magique. La gestion de ces ressources précieuses ne se fera pas avec un trop plein émotion, de l’impulsivité ou de fougue débordante. Renégocier des contrats jugés léonins ne se fera pas la fleur au fusil. Il faudra de la lucidité, de la sérénité et un peu d’humilité. 

Cherif DIOP – Journaliste

20 COMMENTAIRES
  • Nianthio

    On a besoin du changement, allez travailler c’est mieux

    • Soce

      C est pas en dénigrant les lutteurs que tu vas changer les choses con que tu es.je regrette deja Macky

    • Fall

      Sympathique lecon….il n a pas trop dur…sens de la mesure a mediter

    • Slam

      Le nouveau gouvernement doit rester dans ses botes,si le senegal est en retard c’sst a cause des journalistes qui vous dicte leur lois…Faire un changement radical ce n’est pas facile en afrique..

  • Sokhorkhol

    Chérif, ancien lâcheur du dictateur Macky et nouveau nemesis de Diomaye. Rumine ta haine de Sonko et prends ta misère en patience pour au moins les 25 ans à venir.

    • Ali

      Journaliste bou kul diaroul. Tontou…. na outi xam xam…

  • 6. Webseiten erstellen

    Fantastic read! I was especially impressed by the depth provided on the topic, offering a perspective I hadn’t considered. Your insight adds significant value to the conversation. For future articles, it would be fascinating to explore more to dive deeper into this subject. Could you also clarify more about the topic? It caught my interest, and I’d love to understand more about it. Keep up the excellent work!

  • Aboubacar

    Ces chiens bandits ne feront pas un mandat complet tu nous parle de 25 ans au pouvoir tu es vraiment ridicule mais ont comprends votre mentalité ne dépasse pas celle de tes dirigeants des moutons au marché

    • Truecaller

      Pourquoi insulter les gens dans un forum. Vous pensez que personne ne peut vous indentifier… Détrompez vous. Restons polis!

  • Diouf

    Mr Diop ,le ministre Souleye Diop n’a fait que répéter ce que les conclusions des assises nationales avaient proposé. Les parrainages des événements qu’ils soient sportifs ou culturels par des politiques était le moyen de détournement des fonds publics. Il faut les stopper. Il y’a beaucoup de magouilles autour de ces événements. Le blanchiment de l’argent sale de la drogue ,des faux billets et autres. C’est salutaire cette décision.Il faut tourner la page de vingt quatre ans de mal gouvernance. L’ÉTAT doit aller beaucoup plus loin pour voir ce qui se passe dans le foncier et l’immobilier. C’est une exigence.On a besoin d’un Pays de travailleurs et non un pays de magouilleurs.

    • sonko

      Merci…

    • Fallou

      Merci bcp bien dit

  • Jukl

    Calme ta joie et prépare toi a souffrir Pastef fera 50 ans au poucoir inchala

  • Vito

    Moi je suis d’accord a 100% avec Birame Souleye lolou Sénégal rek la am. Pourquoi mayé lou niepp bok??? Naniou mayé Sen salaire key

  • DIOUF ABDOULAYE

    Vous avez parfaitement raison Mf DIOP :
    Certains discours maladroits de Responsables investis de Mission Publique contrastent avec le calme, l’humilité et la Pondération du PR , salués par tous les observateurs.
    Quand on est capable de faire des résultats on n’a pas besoin de parler; on passe à l’action et on laisse la population apprécier.Celle-ci sait très bien évaluer un Régime et tirer les conséquences.
    A bon entendeur salut !

  • To

    Ah ! Les tuteurs ne désarment pas . Ils sont teigneux mais le temps les rattrapera . Ils vont finir par se taire et se terrer . . En démocratie chacun peut faire sa critique mais ces gens du régime défunt sont juste pitoyables mais surtout GNAKK DiOMM.

  • Diop

    Aucun jeune sénégalais ne s’identifie à yekini.
    Allons travailler c’est mieux car seul le travail pourra nous développer

  • Back

    Bala maa deh rekk gnouy wax moment républicain.

  • Manoy

    Bien dit Cherif. Nous tous avons suivi le ministre des finances Sarr. Aucune humilité chez ce mec. Il.avait.mis mal à l’aise le ministre sortant qui pourtant a tenu son ministère. On dirait en effet qu’il était en meeting avec ses « yewi » à en plus finir. Quant à BSD le ministère du pétrole est comme un habit trop ample pour lui. Il ne peut être à la hauteur de ce ministère. Quand des renégociations de contrat sont en jeu,il faut un mec posé et humble….De toute façon le peuple vous attend et restera debout

  • Cisse Nary

    NOUS CONSTATONS DÈJÁ UN LOBBYE TAPIS DS L OMBRE QUI TENTE DE DESTABILISER LE NVEAU GVERNEMT NOTAMMENT LE BRILLANT INTELLECTUEL ABDOURAHMANE SARR. C EST PEINE PERDU CAR VOS REPRENENTIONS SUBJETIVES SUR CE BRILLANTS CATRE NE FAIRONT AUCUN EFFET. VOUS VOULEZ QUE PERSONNE NE SOULIGNE LA POLITIQUE DE LA TERRE BRULEE DU REGIME SORTANT. SUFFREZ ENCORE AU LIEU D ESSAYER DE MANIPULER L OPINION SUR UN BRILLANT CADRE

Publiez un commentaire