Les arabisants de Bby font une analyse des Législatives et dégagent les perspectives pour la présidentielle de 2019

« Au moment où certains ont choisi le folklore pour fêter la victoire de Benno bokk yakaar (Bby), nous, arabisants de Bby, avons choisi de formuler des prières pour rendre grâce à Dieu mais aussi prier pour que la stabilité règne dans le pays« , a tenu à se féliciter Souleymane Gadiaga, lors d’une conférence de presse, hier, au siège de l’Apr sis au Jet d’eau. Après un moment de recueillement, les arabisants de la Coalition Bby ont fait une évaluation « exhaustive » de ces joutes électorales.

Annonces

Formuler des prières, les arabisants de la Coalition Benno bokk yakaar l’ont fait hier, 19 aout, au quartier général de ladite coalition. L’objectif était aussi de faire une évaluation des élections législatives passées, mais aussi, tenter, par la même occasion, de dégager des perspectives en vue de mieux préparer les élections présidentielles à venir. Après avoir rendu un « vibrant hommage » à l’assistance, Souleymane Gadiaga, coordonnateur des arabisants de Bby de se féliciter de « l’adhésion massive des populations aux différentes politiques définies par le président Macky Sall et mise en œuvre par le Gouvernement, avec à sa tête, le Premier ministre Mouhamed Boune Abdalla Dionne« .

« Le féliciter revient tout naturellement à rendre hommage au chef de l’État pour la clairvoyance qu’il a eu à placer le Premier ministre comme chef de file de la coalition. D’ailleurs, faut il le rappeler, les arabisants ont été les premiers à adhérer à ce choix judicieux du président de la République« , précise M. Gadiaga qui est d’avis que cette « belle victoire » ouvre un « grand boulevard » vers la présidentielle de 2019.

En effet, les arabisants de Bby sont de ceux qui pensent qu’avec un « recentrage » et un « recadrage des forces« , cette échéance pourrait être abordée avec beaucoup plus « d’atouts » et de « chances« .

« C’est la raison pour laquelle nous en appelons à une concertation inclusive au sein de notre coalition qui ne laisserait en rade aucune structure. Ce faisant, nous voulons juste attirer l’attention de nos responsables sur l’impression de marginalisation que nous vivons au sein de nos partis respectifs. Or, il nous semble que toute victoire est la somme d’efforts conjugués et de sacrifices consentis. Ce que les arabisants ont toujours démontrés à travers des conclaves… à travers le pays« , renchérit-il.

Publier un commentaire