Le Saes décrète 72 h de grève et exige la révision de la Loi cadre

Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) a décrété, à partir de ce mercredi 72 heures de grève.

Après la sortie de ministre de l’Enseignement supérieur ce mardi, Mary Teuw Niane, qui évoque d’une éventuelle revue de la Loi cadre, le Saes a tenu à recadrer le débat.

« Des décrets d’application ne peuvent nullement influer sur l’essentiel d’un texte qui a été promulgué dans le cadre d’une loi. C’est sur la loi elle-même qu’il faut revenir la réformer, la réviser… » Dixit  Idrissa Bâ, chargé de la communication et de l’information du  Saes.

Et sur les menaces de ponction sur les salaires pour cause de grève, M. Bâ considère que « c’est un faux débat, c’est une diversion, cela ne nous intéresse pas. Qu’il nous dise sur le plan légal comment peut-on vérifier un enseignant en grève, puis que l’essentiel de son travail, il ne le fait pas dans les classes ».

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire