PUBLICITÉ
aspt"

Le ridule ne tue pas : Les « poth » de « Me amuseur public » après la « victoire » de Benno

Les gens sont restés bouche bée lors de la fête organisée par des membres de l’alliance pour la République à la tête leur amuseur public, Me El Hadji Diouf, après la publication des résultats des élections législatives.

Une coalition que beaucoup d’analystes politiques considèrent désormais comme minoritaire après leur dégringolade lors des élections législatives. En 2018, Benno avait accumulé 125 députés contrairement en 2022 où elle a été ballotée par l’opposition et qui n’a plus la majorité en l’Assemblée nationale.

PUBLICITÉ

14 commentaire

  1. XY7

    hahaha, feter une défaite, c’est chaud là. Me Diouf dafa Nieugg. Ils etaient persuadés qu’ils allaient avoir la majorité absolue avec l’aide de la fraude massive.

    1. Tik

      NIAK JOMM REK QUAND ON CHUTE ON FAUT DES FOLIES MAIS LE PEUPLE QUI NE CESSE DE LANCER DES MESSAGES À CES FAISEURS DE MALIN LES ATTEND AU TOURNANT, DIEU EST TRÈS PATIENT.

  2. Seck

    Niang diom rek

  3. Sénégal 🇸🇳

    Si le ridicule tuait, les rues seraient jonchées de cadavres.”

  4. Dougal

    Ce bal de la.honte me renvoie a caire 86 où les senegalais avait jubilé pour évacuer
    les energies négatives de la mélancolie après l’elimination prématurée de notre équipe nationale par les ivoiriens

    1. zal

      vrai

  5. Assa

    Macky n’est pas dupe. Cette mimi ne mérite même pas son poste de député. Sou amone diome AK foula elle démissionner de son poste de député. On lui a donné tous les moyens, elle a lamentablement échoué et elle fête cette déroute. Du jamais vu. Macky va la chatière, avec sa clique de minable.

  6. abou

    magoum gathié genre yi yop la macky war dakh khamni nio takh sénégalais yi bagne ko

  7. Pico

    Le bal forcé des perdants

  8. Tt

    En vérité la situation de bby est très simple . C’est comme deux coepouses dans une maison. L’une a été humiliée , battue par son mari toute la nuit , et le matin en préparant le petit déjeuner, dans sa robe la plus plus jolie avec geste qui feint le bonheur elle va chercher à faire croire à sa coepouse qu’elle a passé une nuit merveilleuse avec le mari qu’elles partagent. Tous ces comportements de bby peuvent être assimilés à des rires jaunes . Tout le monde comprend la vérité électorale aujourd’hui. Personne n’est fou .Alors continuez à vous leurrer vous même et faire votre cinéma . Bravo aux sénégalais d’avoir montré la sortie à ces gens là . Et de façon très intelligente car une rupture brutale aurait déstabilisé notre société et nos institutions. L’essentiel a été fait et bien fait . BRAVO

  9. Lima

    Niari Talli qui tient tête à l’équipe du Brésil (qui a peur d’affronter l’équipe nationale et qui a usé de tous les moyens pour ne pas l’affronter) et qui a arraché plus de 40 éléments de l’équipe du Brésil et vous continuez à crier victoire. Amoulène Rassou. Tchim!!!!!!!

  10. ecf

    Des journalistes politiciens senego yow feto tass khibar ngay def loy sa yone thi kou fete ?

  11. Adianda

    attention ils sont en train de préparer encore un complot pour jouer un sale coup au peuple sénégalais Restez vigilants les gars ce cinéma est bien réfléchi je vous préviens Sous peu nous serons édifiés

  12. Nkhson

    Ah! C’est encore le sinistre bal des vautours. Après le coup tordu qui leurs a permis de chiper toute honte bue pour parvenir à 82 députés, les voilà qui se délectent sans aucune vergogne. Malgré tout ils n’ont pas la majorité absolue des sièges à l’assemblée et n’ont obtenu que 46 p 100 des électeurs. Je ne vois donc pas ce que vaut cette agitation insensée. Au lieu de crier victoire dans la pire manipulation, il devraient s’évertuer à décrypter le message des électeurs. N’oublions pas qu’ils ont bénéficié d’une vote rurale largement majoritaire. Or il se trouve que le monde rural souffre de tous les maux, ils devraient donc avoir la décence de porter leurs doléances au sein de l’hémicycle. En conséquence ils devront changer leur ancienne posture en remplissant pleinement le devoir de députés du peuple. C’est sur ce noble registre que les attendent l’électorat préoccupé fondamentalement par la satisfaction de leurs difficultés de survie. Autrement tout manquement à cette rupture souhaitée dans la nouvelle législature, se traduira prochainement par une sanction populaire plus conséquente.