Le projet de loi actant la fin du franc CFA a été adopté en France en Conseil des ministres

Le projet de loi entérinant la fin du franc CFA a été adopté mercredi en Conseil des ministres, un texte “très attendu” par les pays de l’Union monétaire ouest-africaine, a annoncé la porte-parole du gouvernement français Sibeth Ndiaye.

Parité fixe avec l’Euro

Selon L’AFP, ce texte valide la transformation du franc CFA, qui deviendra l’Eco, en maintenant la parité fixe avec l’Euro, ainsi que la fin de la centralisation des réserves de change des Etats d’Afrique de l’ouest auprès du Trésor français, a-t-elle souligné.

La fin du franc CFA résulte de l’accord de coopération signé le 21 décembre 2019 entre Emmanuel Macron et les gouvernements des Etats membres de l’Union monétaire ouest africaine, qui avaient annoncé cette réforme historique de la coopération monétaire entre la France et ces Etats africains.

“Cette fin symbolique devait s’inscrire dans une renouvellement de la relation entre la France et l’Afrique et écrire une nouvelle page de notre histoire”, a déclaré Mme Ndiaye.

Le 21 décembre, le président ivoirien Alassane Ouattara avait annoncé, en présence du président français, que huit pays d’Afrique de l’Ouest et la France avaient décidé de cette réforme d’envergure du franc CFA, qui va changer de nom pour s’appeler l’Eco en 2020.

La BCEAO ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France

Le franc CFA était “perçu comme l’un des vestiges de la Françafrique”, avait alors déclaré Emmanuel Macron.
La Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France, obligation qui était perçue comme une dépendance humiliante vis-à-vis de la France par les détracteurs du franc CFA. A été également décidé le retrait de la France des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente.
La parité fixe avec l’euro du franc CFA, le futur Eco, doit être maintenue (1 euro = 655,96 francs CFA). Ce point est appelé à évoluer lorsque la monnaie commune ouest-africaine verra le jour.

En négociation depuis 2019

La réforme a été négociée tout au long du second semestre 2019 entre la France et les huit pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA): Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.
Elle ne concerne pas pour l’instant les six pays d’Afrique centrale qui utilisent le franc CFA mais forment une zone monétaire distincte.

170
Annonces

(26) commentaires

  • Alioune Diop

    Un bon début .mais il va falloir que les technicien africains en économie travail davantage sur le futur de cette monnaie et des garanties sur

  • Camara

    seulement le nom qui change quel bordel

  • Babs

    C’est comme souleymane et jules, ou pape et paco, ou modou et mamadou, adama et adams, ousmane et oussou, khady et khadija, macky et macron
    seul le nom a change

  • Sunugaal

    demander la différence entre cfa et eco, c’est comme la diff entre “poupe ak day”, donc on s’en fout de ce genre d’info

  • Soule Cisse

    en conseil des ministres en France pour l’avenir de l’afrique de ouest c’est honteux ou sont les les sous-préfets qui se comporte en président en Afrique

  • Malick Diallo

    a mon avis il est souhaitable detre tres prudent revoire le probleme de lheco est ce que des avantages ou des inconvingnants ne pas faire le erreurque lindèpendance lindependance aux senegal a ete male partie donc prudence sur vous plait rien ne vaut de courire il fadra aller a point merci a bon entendeur salue

  • Samba

    C’est de ce foutu taux fixe et de la pseudo convertibilité que nous ne voulons plus. Sales suceurs accrochés aux basques des Africains étourdis qui doivent se réveiller.

  • Amadou

    a nous de faire nos preuves

    • Hope

      Exactement: on aurra plus les 50% de réserve en terres étrangère (super), le nom change (impact implicite dans la mémoire collective) et les français ne siègent plus dans la gouvernance (perfect)… Maintenant si nos économies se stabilisent davantage après ce virage on pourra parler de taux variable… ndank ndank moy diap golo ci gnay

  • Gallas

    On est même pas fichu de mettre un pied devant bi l autre même avec ce notre  propre vu monnaie on restera dans la merde.. le problème est socio culturel.. 

  • Djibson K

    Il y a quelques changements quand même. même si dans la pratique rien ne risque quant à notre dependance. Il reste à voir.

    • Djibson K

      je voulais dire ” rien ne risque de changer quant à notre dépendance dans la pratique. , Attendons voir

  • Soweto Soweto

    Allez vous faire foutre. C décevant c à Paris que les français actent la mort du cfa devise de plusieurs millions d’africains depuis plus de 60ans.maky sall et compagnie.. Feront mieux de changer pantalon en pagne…

  • Zahra Lo

    quel honte, lariver de l,euro a etais savourer de tout les recoins de l,oraupe .maintenent l,ariver de l,eco ?ni beh .la france contunue a nous enquler .ma question est par ou ce fabrique l,eco?

  • Vérité

    Voilà l’Afrique noire face à son destin. .C’est un défi historique que les pays de la CDAO doit réussir et commencer à montrer au monde que l’Afrique a les moyens pour prendre valablement son destin en main .C’est une véritable bataille économique qui va commencer qui suppose des prerequis .le premier C’est d’amorcer un développement économique pérenne et lutter contre le pillage de nos ressources et la corruption

  • Bouba Mbaye

    Arrêtons d’insulter les européens, c’est nous qui ont leur a tout autorisé. Maintenant inutile de se fâcher, on n’a qu’à gérer sans bruit et prouver qu’on est capable de faire. Fini les théories, passons aux actes

  • Laye Camara

    Ont va fabriquer ou tout sa ce du blabla se qauen on va décider pour nous

  • Joul

    Quelle merde comme on les appelle les vautours blancs en conseil afin de décider pour l Afrique après la traite négrière,les 2 grandes guerres,la colonisation est ce qu on peut les faire confiance après tout celà

  • Foof

    Pauvres africains, votre destin se trouve entre les mains de l’occident.

  • Babacar Seck

    pourquoi c a la France de valider notre nouvelle monnaie ?

  • Renè Diagne

    prudence ,prudence la France ne fait rien sans calcul de ses intérêts,.prudence…..

  • Sally Fall

    Pourquoi toujours LA FRANCE ????

  • Lala

    Bravo a macky sall d’avoir mis fin au CFA, c’est un grand leader d’afrique

  • Kyky

    “Cette fin symbolique devait s’inscrire dans une renouvellement de la relation entre la France et l’Afrique et écrire une nouvelle page de notre histoire, bravo a macky

  • Cfa

    Le franc CFA était perçu comme l’un des vestiges de la Françafrique, macky sall a su y mettre fin

  • Sunu

    La BCEAO ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France, c’est la vraie victoire de macky et de tout le senegal

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • 66dVENDracC9b8FUndjRet 2:30 - 07/07/2020 Kaolack : La foudre tue une personne et en blesse 4 autres…
  • chanvre-indien 1:11 - 07/07/2020 Rufisque : 335 kg de chanvre indien saisis…
  • Serigne Pape Malick v 0:11 - 07/07/2020 Insanités et insultes : Quand Pape Malick Sy recadrait la classe Politique…(vidéo)
  • ngngddd 23:39 - 06/07/2020 Barrages : Le Werder Brême sauve sa place en Bundesliga…