Le procès Aïda Ndiongue est ses présumés complices renvoyé au 17 mars

Le procès Aïda Ndiongue est ses présumés complices a été renvoyé au 17 mars faute de salle. Une occasion  aussi pour les nombreux avocats de la sénatrice de s’imprégner du volumineux dossier.

D’ici là, les autorités judiciaires tenteront de chercher une salle pour ce procès spécial spécial. A en croire le président du tribunal  correctionnel qui doit entendre 15 témoins dans ce sens, les audiences de ce procès ne doivent pas squattées  des salles où d’autres dossiers sont traités.

L’ex-sénatrice libérale est poursuivie pour détournement de deniers publics dans l’affaire des produits phytosanitaires du plan «Jaxaay».

 

3 COMMENTAIRES
  • dudu

    POURKOI KARA S Y MET TJRS LES SENEGALAIS ON MAL

  • vrai1970

    Avoir 41 milliards ,rien en gagnant que des marchés de l,état ,ça sent les sur facturations et marché non excecuter

  • cheikh abdou

    mais dudu toi tu es très impoli ah. kara Jl a pas ton égal.

Publiez un commentaire