Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Le Mouvement Karimiste AKSS dénonce une “monarchie clanique” au PDS

Depuis le mois d’août 2019, le Parti démocratique sénégalais (Pds) traverse une crise interne. Une nouvelle direction a été proposée par le secrétaire général du parti, Me Abdoulaye Wade. A ce propos les membres du mouvement And ak Karim Soukali Sénégal (AKSS) ont pris le contre-pied du secrétariat général et comptent s’ériger en bouclier devant ce qu’ils appellent “la monarchie clanique”.

“Nous dénonçons avec la plus grande vigueur la monarchie clanique au Pds”, lit-on dans un communiqué du mouvement karimste AKSS, ce jeudi 19 septembre 2019. Ses membres accusent des personnes tapis dans l’ombre d’être les cerveaux d’une gestion “clanique” débouchant sur une “monarchie”. C’est ce qui explique les nombreuses défections constatées au sein du Parti.

Dans ce contexte de cascades de démissions et de contestations qui continuent de polluer l’atmosphère au sein du PDS depuis la mise en place du nouveau Secrétariat National, un autre foyer de tension se signale de l’autre côté de la diaspora.

En effet, les Karimistes de la diaspora and ak Karim Soukali Sénégal crient leur amertume et leur indignation de ne pas voir leur leader, Mme Poulemera Diop, figurer sur la liste des responsables cooptés dans le bureau du secrétariat exécutif du Pds.

Sur ce, ils ont décidé de claquer la porte de l’organisation pour dénoncer son “organisation dictatoriale et clanique” et le manque de respect des personnes et de la liberté d’expression en son sein, pourrait-on lire dans le communiqué.

A la lumière du communiqué publié par la direction du parti, 11 secrétaires généraux adjoints ont été nommés après suppression de la station de coordonnateur. Aucune trace de Poulmera Diop, cette militante de la première heure et fervente défenseur de Karim Wade partout à travers le monde.

Ce remaniement qui fait penser à une “dictature avec des règles qui s’appliquent à certaines, mais pas à d’autres” fait jaser les inconditionnels de Poulemera Diop. Au Pds, « il y a un phénomène de meute. Quand on n’est pas d’accord on est mis à l’écart ». Selon le communiqué « on n’applique pas à l’intérieur du parti les revendications pour lesquelles on se bat à l’extérieur : le respect des personnes et de la liberté d’expression ».

Les « karimistes » de la diaspora représentés au Sénégal partout à l’intérieur du pays s’élèvent contre ce qu’ils considèrent comme une forfaiture. « Ceux et celles qui sont cooptés dans le nouveau bureau du secrétariat national du Pds ne sont pas plus méritants que madame Poulemera Diop qui a tout donné au Pds et à Karim Wade. Il est hors de question de laisser passer cette forfaiture et appelle le président Wade de corriger dans les plus brefs délais ce manquement. Le combat se passe à l’intérieur, et c’est à l’intérieur que devra se poursuivre le combat jusqu’à obtenir gain de cause », conclut le communiqué.

30 Whatsapp
Annonces
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    13:13 - 05/08/2020

    Mise à sac mairie Keur Massar : 30 personnes placées sous mandat de dépôt

    Whatsapp
    12:49 - 05/08/2020

    Malgré le Covid 19, l’UEFA compte bien finir la C1 et C3

    Whatsapp
    12:46 - 05/08/2020

     Firmino, Salah et Mané : Liverpool accusé de trop compter sur le trio, une idée fausse…

    Whatsapp
    12:38 - 05/08/2020

    Plage de Ngor: Mort suspecte d’un homme, ce mercredi matin

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp