Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Le député Ibrahima Baba Sall sur l’affaire Sonko : “Immunité n’est pas impunité”

Il y a un peu plus de quatre mois, dans un article sur Ousmane Sonko que j’avais intitulé « Le mythe du mythomane s’est effondré ! », je concluais par ces termes : « Ainsi s’ouvre une nouvelle page de l’histoire de Ousmane Sonko, l’homme qui pensait pouvoir conquérir le pouvoir par le mensonge, l’intimidation et l’insulte. »

Le masque venait, en effet, de tomber révélant au grand jour la véritable personnalité de l’homme, Ousmane Sonko, épinglé plusieurs fois pour flagrant délit de mensonge. D’abord sur l’affaire des 94 milliards dans laquelle il avait accusé à tort Mamour Diallo avant d’être débouté par le tribunal.

Il s’était aussi débiné pour ne pas répondre à la commission d’enquête parlementaire mise en place par l’Assemblée nationale pour apporter la lumière sur cette affaire. Ensuite, n’avait-il pas injustement accusé ses collègues députés de ne pas payer l’impôt et d’avoir reçu indûment la somme de 10 000 000 de F CFA ? Cela lui a valu une volée de bois vert de tous ses collègues parlementaires qui lui ont apporté un cinglant démenti.

La longue page des contre-vérités de Ousmane Sonko s’est refermée sur le différend l’ayant opposé à Mansour Faye, lequel différend a fini de nous montrer son vrai visage .
Cette page fermée, une autre s’est ouverte ! Mais de la manière la plus sombre dans l’histoire des hommes politiques du Sénégal.

En effet, c’est la première fois qu’un aspirant à la présidence de la République est accusée dans une affaire de mœurs qui pue à mille lieux le viol.
N’ayant pas d’arguments à faire prévaloir pour convaincre l’opinion d’être accusé à tort, les faits étant patents, il s’est empressé de mettre en avant un complot qui serait ourdi par le président Macky SALL contre sa personne.

Décidément, le ridicule ne tue pas ! On va de son propre gré se faire masser dans un salon pour son plaisir personnel, on y est accusé de viol et on accuse le président Macky SALL.
Bonne excuse pour justifier n’importe quoi ! Et comme le dit si bien l’adage : «  A beau chasser le naturel, il revient au galop. », alors bis repetita les mensonges.

Ousmane , pour tenter difficilement et vainement de vous défendre, vous aviez affirmé lors de votre première point de presse que : Vous souffrez d une “douleur au dos qui vous fatigue depuis fort longtemps et qui nécessitait des séances régulières de massage”. Vous aviez même évoqué les risques “qu’une intervention chirurgicale pourrait provoquer”. Vous aviez fini par dire que ” vous êtes malade et ceux qui vous connaissent le savent.”

Certains s’étaient même demandé que si le mal était aussi sérieux, pourquoi le leader de Pastef ne s’est pas tourné vers des kinésithérapeutes pour ses séances de massage au lieu de fréquenter ce salon dont le standing devrait être loin en phase avec le rang et la réputation de l’homme politique ;
Le salon vous a été indiqué par un de vos amis médecin alors que la propriétaire du salon, madame Khady NDIAYE, prétend que la première fois que vous vous êtes présenté au salon, un jour de Tabaski, vous sembliez vous tromper d’adresse parce que cherchant un laboratoire d’analyse à la place d’un salon ;
Vous répondriez à la justice dès que votre immunité parlementaire sera levée.

A l’occasion de votre second point de presse, veille de la levée de votre immunité parlementaire, vous affirmez que : En dehors de quelques petits soucis rhumatismaux bénins, vous ne souffrez d’aucune maladie cardiaque, pulmonaire, rénale ou autre diabète. Vous êtes en excellente santé par la grâce de Dieu.”

Vous ne défèrerez pas à la convocation du juge d’instruction et que, quelle que sur la décision de l’Assemblée Nationale, vous considérez votre immunité intacte.
Ceci n’est d’ailleurs une surprise pour personne car ne confirmant, selon votre posture d’anti-système, que le mépris que vous avez toujours manifesté à l’endroit des institutions de la République qu’elles soient l’exécutif, le législatif ou le judiciaire.

Cette posture antirépublicaine est indigne d’un homme d’état qui ambitionne de diriger le pays. Ousmane tu connais bien l’adage : « Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. »
Le Président Macky Sall est suffisamment préoccupé par les affaires importantes du pays qu’il n’a ni le temps ni aucun intérêt de comploter bassement contre un homme politique de votre acabit .
Revenez à la raison et allez répondre devant les juridictions pour laver votre affront au lieu de chercher à faire brûler le pays. Ceci ne pourra nullement prospérer pour la bonne et simple raison que les Sénégalais ont bien compris votre jeu et que l’Etat usera de tous les moyens nécessaires pour que force reste à la loi quand la justice, à laquelle nous avions parfaitement confiance, aura fini de donner le verdict dans cette affaire qui reste avant tout une affaire privée qu’on cherche à politiser.

Ibrahima Baba SALL

Député Maire de Bakel

225 Whatsapp
guest
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:07 - 09/05/2021

    Rivalité avec Macky Sall : Les mises en garde de Mbaye Ndiaye à Amadou Ba

    Whatsapp
    23:49 - 08/05/2021

    Académie de Kaffrine : 1.000 élèves sans extraits de naissance

    Whatsapp
    23:07 - 08/05/2021

    Retour en images sur les universités des cadres de Pastef

    Whatsapp
    22:57 - 08/05/2021

    Jérusalem: Les soldats de l’entité sioniste tirent sur des palestiniens en pleine prière (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp