LdC : victoire en trompe-l’œil pour la Juventus

Bien que largement dominatrice en première période, la Juventus s’impose sur un score de 2 buts à 1 pas forcément idéal avant le match retour.

Loin des phares de l’Etihad Stadium et son choc des étoiles entre Manchester City et le FC Barcelone, le Juventus Stadium accueillait une rencontre au moins aussi alléchante entre la Juventus Turin et le Borussia Dortmund. Entre une Vieille Dame trop facile dans son championnat et les hommes de Jürgen Klopp encore récemment relégable dans le leur, la partie s’annonçait pour le moins atypique entre deux formations en tout cas réputées pour leur beau jeu. De belles promesses qui ont été tenues.

Les débats commençaient sur les chapeaux de roues puisqu’il fallait moins d’un quart d’heure à Carlos Tévez pour reprendre victorieusement un ballon mal repoussé par Weidenfeller (13e, 1-0). Pourtant la Juventus n’allait pas tarder à se faire rejoindre sur l’une des toutes premières occasions du Borussia. Reus jouait les opportunistes et récupérait un ballon aux abords de la surface bianconera pour fixer Buffon en un contre un (18e, 1-1). Mais c’est fort logiquement que Morata redonnait l’avantage aux locaux, profitant d’un très bon centre de Pogba, juste avant la pause (43e, 2-1).

Seule ombre au tableau d’une première mi-temps plutôt maitrisée de la part des Juventini, la sortie sur blessure d’Andrea Pirlo, remplacé par Pereyra, en fin de première période (37e). De retour des vestiaires, Dortmund prenait enfin le jeu à son compte et commençait à se procurer quelques situations sans pour autant parvenir à trouver la faille à nouveau. Le score n’évoluerait plus : la Juventus l’emporte mais le but inscrit à l’extérieur par le Borussia promet un match des plus ouverts au Signal Iduna Park dans quelques jours.
Footmercato

2 COMMENTAIRES
  • le rebel

    jule kane arrete tes copie colle. Ce que Foot Mercato ecrit n’est pas toujours en phase avec la realite …

  • eumeu sene

    on s’en fou nous sommes italiens l’important c’est la victoire,la manière importe peu

Publiez un commentaire