La police secouée par de problèmes d’argent

Selon le journal les échos,  les éléments du Gmi en poste à Ziguinchor sont très remontés contre la hiérarchie.

A en croire la source, Ils  insurgent contre le non-paiement de leurs primes mensuelles de 75 00 francs Cfa qui doit être payées tous les six mois sous forme de rappel. Mais depuis juin dernier, date de la dernière échéance, ils ne sont pas passés à la caisse. Et la hiérarchie n’a pas pris la peine de leur donner des explications pour ce retard.

Mieux encore, ils renseignent  qu’ils ont traversé la Tabaski et la Korité sans les primes en question, au même moment dénoncent- t-ils, que les gendarmes et les militaires reçoivent les primes mensuellement.

Publier un commentaire