La famille du détenu tué par un garde pénitentiaire réclame un certificat de genre de mort
PUBLICITÉ

La famille du détenu tué par un garde pénitentiaire réclame un certificat de genre de mort

La famille du détenu, Doudou Diallo, tué par balle, le samedi 27 septembre, par un garde pénitentiaire, réclame plus de clarté concernant les circonstances de la mort de leur fils. La remise de la dépouille, dit-elle, doit être accompagnée d’un certificat de genre de mort signifiant que l’autopsie a été faite.

Agé de 23 ans, il purgeait une peine d’un an pour vol de mouton. Bénéficiant de la confiance de ses geôliers, la victime vaquait à ses occupations, la journée  et retournait à la prison à 18 heures. Avant de s’évader de la prison.

Le présumé meurtrier, le garde pénitentiaire est toujours en garde-à-vue.

PUBLICITÉ