PUBLICITÉ
hhhfffffy - Koulibaly sur l'accueil : "Du jamais vu; on ne s’y attendait pas»

Koulibaly sur l’accueil : « Du jamais vu; on ne s’y attendait pas»

Le défenseur sénégalais, Kalidou Koulibaly, n’imaginait pas un tel accueil « populaire »que les Sénégalais leur ont réservé, ce samedi. Ainsi, il remercie le peuple pour le soutien. Le « ministre de la défense » du Sénégal est également revenu sur la défaite amère en finale de la Coupe d’Afrique des nations, contre les Fennecs. Un match auquel il n’a pas pris part, pour cumul de cartons jaunes.

« On ne s’y attendait pas »

La qualification historique du Sénégal en finale de la CAN, après 17 ans d’attente et d’espoirs, a été chaudement saluée par le peuple sénégalais. Ainsi, les supporters ont manifesté davantage leur fierté ainsi que leur soutien aux hommes d’Aliou Cissé, avec un accueil hautement chaleureux. Dans une interview accordée à nos confrères de Source A, le défenseur de Napoli, s’est dit « dépassé »
par les événements. L’accueil mémorable que leur ont accordé les Sénégalais a été une surprise de taille pour lui et ses coéquipiers.

« On ne s’y attendait vraiment pas, on savait qu’il allait avoir du monde à l’aéroport, mais quand on a fait le tour de Dakar en bus, c’était vraiment exceptionnel. C’est du jamais vu, d’après ce qu’on m’a dit, ça va rester gravé à jamais dans ma mémoire », a-t-il indiqué.

« Fier de mes coéquipiers »

Après avoir reçu deux cartons jaunes en trois matches, le défenseur des Lions de la Teranga n’a pu jouer vendredi 19 juillet, à sa première finale de Coupe d’Afrique des Nations. En raison d’une main mal placée… Cette même main qui a offert un penalty aux Tunisiens dimanche 14 juillet lors du match de demi-finale. Sur le terrain, l’affaire s’est finalement arrangée pour les Sénégalais puisque le gardien Alfred Gomis a arrêté le tir de Ferjani Sassi. Mais les effets secondaires continuent eux de se faire sentir.

L’affaire, en effet, ne s’est pas arrêtée là puisqu’en recevant son deuxième avertissement en trois matchs, le défenseur sénégalais est privé de finale. Suspendu pour ce rendez-vous historique, le joueur était « énervé », non seulement à l’idée de ne pas mener jusqu’au bout sa mission, mais également de ne pouvoir aider ses coéquipiers. A qui, il renouvelle sa fierté.

« C’est très difficile, j’étais énervé, je pense que si je jouais le match, j’avais envie d’aider mes coéquipiers, j’avais envie de leur donner un coup de main, mais voilà je savais aussi qu’ils allaient faire du mieux possible. Ils ont fait un super match, c’est dommage qu’ils n’ont pas pu marquer ce but qui nous aurait permis d’égaliser, mais moi, je ne peux qu’être fier d’eux, parce qu’ils ont fait une superbe finale, où ils ont mis l’Algérie en difficulté», a conclu Koulibaly.

Lire aussi: Alfred Ndiaye au peuple Sénégalais: “Vraiment merci pour cet accueil»

Une Can sensationnelle

Lors de cette édition de la CAN, une image a été particulièrement marquante : après la qualification des Lions en finale, le 14 juillet, des milliers de Sénégalais en liesse s’étaient emballés. Dans les quelques jours qui ont précédé la finale, ils sont nombreux à être munis de drapeaux Vert-Jaune-Rouge, pour communier dans la victoire.

Accueil Can 2019
whatsapp 257
Annonces

(3) commentaires

Abdoul Aziz Sow

Ns avons un problème de coaching les balle arrêté zero

Khalifa Sall

dounguene rousse sakhe amoulene jome. 59millions du contriables senegalais. quels gachies vs le merite pas du tout vs avez echoue sur tout les plants vraiement senegal monekh quoi

Mounass

Mois avons un problème très sérieux on a pas dattaquant de pointe jouer la can entière avec Mbaye Niang comme attaquant de pointe alors qu’on a diafra sakho l meilleur attaquant de pointe des lions ki a marqué tt les buts de la qualif n’importe koi. 3 attaquants d pointe Mbaye Diagne Moussa konate etc aucun bit marque puffff