Justice : « Nous sommes 520 magistrats pour 16 millions de Sénégalais », Ousmane Chimère Diouf

Entre la population sénégalaise et le nombre de magistrats disponibles, l’écart est démesuré. C’est ce qui ressort des propos du président de l’Union des magistrats du Sénégal, Ousmane Chimère Diouf. C’était lors de la première rencontre entre le nouveau bureau de l’UMS et la presse sénégalaise, tenue ce jeudi, au Palais de justice de Dakar. 

« Il est vrai qu’il y a un déficit de personnel dans la justice », a reconnu le successeur de Souleymane Téliko, Ousmane Chimère Diouf. « Nous sommes 16 millions de Sénégalais pour 520 magistrats », a-t-il ajouté.  Et ce chiffre donne une idée sur le travail immense qui est abattu au sein des juridictions.

Revivez : 

 

2
PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. Diockel

    Ce genre de ratio ne veut rien dire en l’espèce. Chaque citoyen Sénégalais n’a pas forcément un dossier en Justice. Parlez des dossiers tout bonnement subtilisés du rôle des tribunaux de façon répétée pour les mêmes.