Justice: Mauvaise nouvelle sur Hannibal Djim après 11 mois de détention

Hannibal Djim a vu sa demande de liberté provisoire formulée, dans l’affaire Kopar Express, rejetée par la chambre d’accusation, après 11 mois de détention. Une mauvaise nouvelle pour le militant du Pastef dissous.

C’est le 6 rejet de la demande de liberté provisoire pour Hannibal Djim, qui avait saisi la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar à cet effet. Arrêté dans l’affaire kopar Expresse, Hannibal fait face à des accusations de financement d’activités séditieuses et subversives, appel à l’insurrection, incitation à des actes pouvant perturber la sûreté de l’État, et apologie de la violence. Il est en prison depuis le 14 février passé.

En signe de protestation contre sa détention, il avait entamé une grève de la faim, entraînant son transfert en réanimation. Il avait finalement repris l’alimentation sur demande de son grand-père, le khalife de Médina Gounass.

2 COMMENTAIRES
  • SENEGALAIS

    L EX PASTEF ES

    UN PARTI TERRORISTE…NE NOUS FATIGUEZ PAS AVEC LEURS PROBLÈMES

    • Tu es haineux et malhonnête

      C’est toi-même qui te fatigues tout seul, personne ne t’a sonné, personne ne t’a sollicité, personne n’a demandé ton avis, on s’en fiche de ta race, donc gère ta maladie mentale tout seul

Publiez un commentaire