Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Journée mondiale de l’Environnement: “Essayer de vivre en harmonie avec la nature” (ADES)

A l’instar de la communauté internationale, le Sénégal célèbre, ce samedi 05 juin 2021, la Journée mondiale de l’Environnement. Cette journée, rappelle l’Alliance des Ecologistes du Sénégal (ADES), instituée depuis 1974 par les Nations Unies est une occasion pour la promotion de la sensibilisation et de l’action en faveur de l’environnement dans le monde.

Thème…

En effet, le thème de la Journée mondiale de l’Environnement de cette année s’articule autour de “la restauration des écosystèmes” : prévenir, stopper et inverser la dégradation des écosystèmes dans le monde entier.

Lancement de la Décennie des Nations unies pour…

Au fil des ans, cette journée mondiale de l’Environnement est est devenue “la plus grande plateforme mondiale de sensibilisation du public à l’environnement et est célébrée par des milliers de personnes dans le monde entier“. Et celle de cette année verra le lancement de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes. Un cri de ralliement mondial “pour guérir notre planète“.

Restauration des écosystèmes…

Un écosystème est un ensemble d’êtres vivant au sein d’un milieu ou d’un environnement spécifique et interagissent entre eux au sein de ce milieu et avec ce dernier. La restauration des écosystèmes peut prendre de nombreuses formes : planter des arbres, verdir les villes, réaménager les jardins, changer les régimes alimentaires ou assainir les fleuves et les côtes…..etc. Nous avons dans le monde actuel une civilisation qui est basée sur l’extraction dans la nature des ressources qui sont renouvelables, ou non renouvelables“, souligne l’ADES.

Il n’y a pas de croissance infinie…

Le Président de l’Alliance des Ecologistes du Sénégal, Baye Salla Mar de rappeler que dans “nos pratiques de tous les jours, nous appauvrissons le patrimoine naturel. Quand nous voyons la détresse des populations, les problèmes environnementaux, les catastrophes et les crises imputables au climat, la dégradation des écosystèmes, on sent nettement qu’il y’a beaucoup de choses qui vont dans la mauvaise direction“. D’où, selon eux, l’urgence, “des lors, de comprendre que la dégradation des écosystèmes est la contrepartie des processus directement liés à nos modes de production et de consommation actuels. Il n’y a pas de croissance infinie dans un monde fini“.

Imaginer une autre façon de..

Devant le défi, il nous faut imaginer une autre façon de vivre, nous recentrer sur l’essentiel, inventer une rencontre féconde avec nous-mêmes, faire la paix et essayer de vivre en harmonie avec la nature et nous orienter vers des modes de production et de consommation durables“, concluent-ils dans une note parvenue à Senego.

0 Whatsapp
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    11:56 - 14/06/2021

    Macky Sall: “Nous sommes et restons dans le temps de l’action…”

    Whatsapp
    11:55 - 14/06/2021

    Matam : Ndèye Saly Diop Dieng inaugure l’unité de transformation des produits céréaliers

    Whatsapp
    11:53 - 14/06/2021

    Revue Presse : Des enfants se noient à Malika, Macky se noie dans le Fouta

    Whatsapp
    11:49 - 14/06/2021

    Fouta : Baba Maal appelle à la création d’une Université El Hadj Oumar Tall

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp