Isolement de Karim Wade : Decroix et Cie dénoncent des « actes de torture »

Isolement de Karim Wade : Decroix et Cie dénoncent des « actes de torture »

L’ancien ministre d’Etat Karim Wade, en détention à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, ne reçoit plus de visites de ses partisans, amis et autorités religieuses depuis des semaines. La conférence des leaders de la Coalition Boolo Taxawu Askan Wi, au sortir de sa réunion d’hier, s’est offusquée de cette situation.

Le coordonnateur de la structure Mamadou Diop Decroix et Cie ont dit halte à ce qu’ils considèrent comme de la torture psychologique. La coalition épouse la position de la Fédération internationale des droits de l’Homme (Fidh) qui considère que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a « tous les attributs d’une juridiction d’exception violant les droits de la défense des personnes inculpées et ne garantissant pas le droit à un procès équitable, conformément aux dispositions de la Charte africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et du Pacte international relatif aux droits civils et politiques ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire