Ismaïla Madior Fall : «Un ex-Président qui bénéficie de tous ses droits ne doit pas provoquer l’instabilité»

Ismaïla Madior Fall pense que le prédécesseur de Macky Sall doit faire un choix entre «ancien Président» et «ancien Président actif politiquement». Le Professeur Ismaïla Madior Fall qui s’exprimait, mercredi, sur les ondes de la Rfm a livré son opinion sur le retour au bercail de Abdoulaye Wade. Interrogé en marge d’une conférence sur la réforme des institutions, l’universitaire, tirant les conséquences des avantages liés au statut d’ancien président de la République, déclare : «L’ancien Président a des droits ; il a des avantages. Il y a celui d’avoir droit aux honneurs, d’avoir cette attention de l’Etat, d’avoir un certain nombre d’avantages. Quand un président de la République bénéficie de tous ses droits, à mon avis, il doit aussi avoir le devoir de ne pas provoquer l’instabilité dans ce pays. Il a le (devoir) de ne pas prendre d’initiative qui amène l’instabilité dans le pays.»

Même s’il admet qu’un ancien chef d’Etat a le droit d’être opposant et de gérer son parti, il pense qu’un choix doit quand même être fait. «Soit on est l’ancien président de la Répu­blique qui ne fait plus de politique comme Senghor l’a été, comme Abdou Diouf l’est aujour­d’hui ; et vous avez tous les avantages liés au statut d’ancien président de la République. Là on est ancien président de la République avec toutes les implications statutaires, comportementales, notamment dans la réserve que ça implique. Soit on est un ancien Président actif politiquement. Pour moi, c’est juste une question de choix», argumente le non moins ministre-conseiller du Président.

avec Le Quotidien

5 COMMENTAIRES
  • iboundiaye846

    Mais qui vous dis que Me Wade va déstabiliser le pays. Quand vous n avez pas d arguments à opposer à votre interlocuteur ne l accuser de tous les maux. La politique est un art quand vous n êtes pas artistes vous ne saurez jamais comprendre les autres. Me Wade en tant que père de famille a le droit d aller et venir Ismaila quand vous étiez de l autre côté que n avez pas fait pour envoyer se faire tuer des imnocents avec vos mardis de l obélisque en 2011. Aujourd’hui que v ois vivez la réalité vous vous devinez. Soyons seoeux.

  • fox

    le peuple sorti pour l’accueillir, seul souverain de ses contributions,a manifestement donné sa gracieuse approbation pour qu’Abdoulaye Wade bénéficie des 2 statuts et les avantages qui vont avec.

  • beugeu fallou

    comme tu le cite senghor etait un homme de lettre abdou diouf un anarque et wade un democrate il faut pas k vous tirez sur une corde cessez s,il vous plait d,attisser le feu les gens n,en ont pas besoin merci

  • le peuple

    c’est un homme politique qui est venu perturber la bonne marche de la Republique,c’est normal qu’il défend son fils mais il doit mettre dans sa tete que c’est lui qui l’avait donné des postes de responsabilités,c’est le moment de rendre compte.Wade avait meme dit dans le passé que ces fils soient auditionnés mais ou est le problème,il n’a qu’à croire à la justice!!!!!!!

  • h2o

    islam la vs avez fait une analyse pertinente. il fo le le président Wade sache ke ns sommes ds une république. il gagnerait plus de ne pas perturber la quiétude de ses concitoyens qui lui ont tout donné. si son fils n’a rien fait il fo kil soit libre. si cè le contraire, il fo qu’il croupisse ô niouf cme tt voleur . Les politiques doivent césser de prendre l’argent du contribuable

Publiez un commentaire