Inondations dans les Balkans: L’Eglise orthodoxe prend le travesti barbu Conchita Wurst pour responsable

L’Eglise orthodoxe prend vraiment cette pauvre Conchita Wurst, le travesti barbu vainqueur de l’Eurovision, pour le Diable incarné… Dernière accusation en date: lui faire endosser la responsabilité indirecte des inondations qui ont touché la Bosnie et la Serbie à la mi-mai, tuant au moins 51 personnes! On croit rêver.

Comme le rapporte The Independent, le patriarche Irinej, leader spirituel de l’Eglise orthodoxe de Serbie, a ainsi déclaré que les inondations étaient une « punition de Dieu pour les péchés » commis par la communauté homosexuelle et que Dieu « nettoyait la Serbie de ses vices ». De son côté, l’archevêque monténégrin Amfilohije a été plus précis en pointant du doigt Conchita Wurst, l’Eurovision ou encore les marches des fiertés qui se tiendront à Belgrade et Podgorica.

« Les inondations ne sont pas une coïncidence, mais un avertissement, a affirmé Amfilohije Radović selon des propos rapportés par le site serbe e-Novine, ajoutant que « Dieu a envoyé les pluies pour rappeler aux gens qu’ils ne doivent pas rejoindre le côté obscur », sous-entendue l’homosexualité, et qu’ils ne doivent pas idolâtrer la « figure christique » que représenterait Conchita Wurst.

Ces propos rappellent ceux de l’Église orthodoxe russe, qui avait jugé via son porte-parole que la victoire de Conchita Wurst « était un pas de plus vers un refus de l’identité chrétienne de la culture européenne »

Punition de Dieu ou pas, The Economist note que les inondations ont en tout cas renforcé la solidarité et la coopération entre les pays de l’ex-Yougoslavie, en Serbie et en Bosnie mais aussi en Slovénie, en Croatie ou en Macédoine, qui ont mobilisé des secours, des hélicoptères, de l’argent ou encore de l’équipement.

Même le Kosovo, qui n’est pas reconnu comme Etat souverain par la Serbie, a proposé son aide aux sinistrés. Pas sûr que les déclarations des responsables orthodoxes contre les homosexuels aillent dans le même sens.

Pour sa part, Conchita Wurst a fait jeudi 22 mai une apparition remarquée au gala de l’Amfar à Cannes, aux côtés de Sharon Stone, Carla Bruni-Sarkozy, John Travolta ou encore Jane Fonda. Cet événement caritatif de prestige a permis de réunir 35 millions de dollars pour lutter contre le sida.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire