PUBLICITÉ
Touba : « Ma fille n’aura pas la chance de poursuivre ses études à cause des médecins »
PUBLICITÉ

Touba : « Ma fille n’aura pas la chance de poursuivre ses études à cause des médecins »

Nouvelle bachelière, elle est décédée le 18 septembre 2022, à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni, après une opération chirurgicale. Selon la famille éplorée, M. Mbodj, 23 ans, domiciliée à Mbacké Kheware, a été victime d’une négligence notoire. Le nouveau-né a été sauvé.

PUBLICITÉ

Ire de mère éplorée

« Ma fille a été évacuée, vendredi dernier à l’hôpital. Le chef des agents de l’hôpital avait dit de ne pas l’opérer à cause de son hypertension. Ce qu’ils n’ont pas respecté. Ils l’ont opérée au bloc en l’absence de leur patron. Ils m’ont demandé de sortir et chassé comme une malpropre« , révèle Sokhna Dia, la mère de la défunte.

Rêve anéanti…

Elle ajoute : « Elle était une brave fille qui venait de décrocher son baccalauréat cette année. Malheureusement, elle n’aura pas la chance de poursuivre ses études et c’est à cause des médecins qu’elle ne réalisera pas son rêve. »

#Encouchen #NouvelleBachelière

PUBLICITÉ