PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Grève des commerçants : un autre plan d’action en vue si l’Etat n’agit pas

Le mot d’ordre de grève de 72 heures des commerçants et acteurs du secteur informel a été suivi à 95% à Dakar et dans les autres localités du Sénégal. C’est du moins l’évaluation qui a été faite par les grévistes qui en sont à leur deuxième jour de cessation d’activités. Et Oumar Cissé et ses collègues de dénoncer à nouveau l’attitude défaillante de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois). Ils demandent aussi l’arbitrage de l’Etat pour la révision des taxes douanières qu’ils jugent excessives. Ainsi que la nouvelle procédure douanière qui exige aux acteurs du secteur informel, des documents impossibles. Au terme des 72 heures de grève, les commerçants ont menacé de dérouler un autre plan d’action si le gouvernement ne pose pas les conditions d’une concertation, en vue d’arriver à une solution.

 

Commerçants Grève
Annonces

Publier un commentaire