Gambie : La commission Vérité et Réconciliation recommande des poursuites contre Yahya Jammeh
PUBLICITÉ

Gambie : La commission Vérité et Réconciliation recommande des poursuites contre Yahya Jammeh

En Gambie, la commission Vérité et Réconciliation a recommandé des poursuites judiciaires contre l’ex dictateur Yahya Jammeh. Dans un rapport publié, vendredi à Banjul, elle souhaite que ce soit devant un tribunal international.

La Commission « recommande la poursuite de Yahya Jammeh et de ses complices devant un tribunal international, dans un pays d’Afrique de l’Ouest autre que la Gambie, sous l’égide de la Communauté économique des États ouest-africains (Cedeao) et ou de l’Union africaine« , pour notamment « meurtres, détentions arbitraires, disparitions« , mentionne le rapport, selon Rfi.

Rapport 

La Commission vérité, réconciliation et réparations avait rendu son rapport, le 25 novembre dernier, au président Adama Barrow. Le fruit de plus de deux années d’auditions de victimes, de témoins et d’auteurs des crimes commis sous le régime de l’ancien président Yahya Jammeh, en exil en Guinée équatoriale.

Yahya Jammeh 

Yahya Jammeh a dirigé la Gambie pendant 22 ans, d’une main de fer, installant un régime de terreur avec ses escadrons de la mort. Surnommés « junglers », les hommes de main du président étaient chargés de faire taire toute opposition et se seraient rendus responsables de tortures, viols, disparitions forcées et assassinats de plusieurs centaines de journalistes et de défenseurs des droits humains.

 

4
PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. Thio

    Un mauvais gars. Beaucoup de morts. Notre soeur senegalaise qu il a execute c est impardonable.