Annonces
» » » » » Frexit : le “Front Non au Franc CFA”...

Frexit : le “Front Non au Franc CFA” lance la campagne “France Dégage”

  • Ankou Sodjago Ankou Sodjago

Ils sont quatre regroupements à demander le départ de la France des instances dirigeantes des deux banques centrales africaines : BCEAO -Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest- et BEAC -Banque des États de l’Afrique Centrale-. Il s’agit de Front Anti APE anti CFA de Guy Marius Sagna, Réseau Panafricain Espoir d’Afrique, Up Kemit et Urgences Panafricanistes de Kémi Séba. Ces Associations lancent ainsi la campagne FREXIT ou France Dégage.

Les initiateurs de cette campagne considèrent que les deux banques centrales, BCEAO et BEAC, sont indépendantes des gouvernement africains auxquels elles n’ont aucun compte à rendre alors qu’elles ne sont pas indépendantes du Trésor français.

“Le franc CFA est sous la double tutelle française et européenne. La France a le pouvoir de dévaluer le F CFA ou pas d’un part et la France est obligée d’informer préalablement l’Union européenne pour les décisions majeures relatifs à la gestion du FCFA d’autre part”, a tenu à préciser Ndeye Nogaye Babel Sow de l’Urgences Panafricanistes.

A en croire Guy Marius Sagna, Cette campagne vise : “la sortie de la France de nos Conseils d’administration. Le rapatriement de nos réserves de change détenues par le trésor public français (La fermeture des comptes d’opération) par l’abolition unilatérales des deux conventions de compte d’opération qui lient la France à l’UEMOA -Union économique et monétaire ouest-africaine- et à la CEMAC -Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale- pour décoloniser le Franc CFA. Et enfin la fabrication de nos billets et pièces en Afrique”.

Poursuivant le leader du Front Anti APE anti CFA  estime que cette campagne est une étape dans le processus de l’avènement d’une nouvelle monnaie africaine. Avant de lancer un appel aux autres associations et mouvements qui veulent se joindre à ce combat pour “la souveraineté monétaire des pays africains de ces deux zones”.

Annonces
Annonces

8 commentaires

  • Bakary Diarra
    21/11/2017 13:30

    Trés bien joué..que toute les mouvements s’engagent dans cette affaire..il est tant de se débarrasser du franc CFA. 🙋🙅

  • deug+mo+Ame++solo
    21/11/2017 13:38

    Nous sommes vous a100% d france degage cfa degage

  • Bruu siine Diouf
    21/11/2017 14:08

    Je suis de coeur avec vous frere Africains

  • Anti_frexit
    21/11/2017 14:40

    Bande de couillons ! Allez vous faire foutre avec vos inepties surannées et ataviques dignes du précambrien géologique. Nos économies sont intégrées à l’économie mondiale par le biais du FCFA et nous ne voulons pas vivre en autarcie !

  • mah
    21/11/2017 14:41

    Fier de vous on est ensemble

  • fallaye
    21/11/2017 15:08

    Il faut décréter le printemps de l’Afrique sub-saharienne qui va dégager en même temps tous ces préfets français à la tête de nos états.

  • Buba
    21/11/2017 21:56

    Avant de pensar a degager le CFA qui est la monnaie Afrique, il faut pender de la avenir de nos jeunes qui meurent en Liby.

  • Buba
    21/11/2017 21:59

    Vive le CFA

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces