PUBLICITÉ

France : l’auteur du clip « Pendez les Blancs » condamné

Nick Conrad, Pendez les blancs, rappeur noir
France : l’auteur du clip « Pendez les Blancs » condamné

Le parquet de Paris a requis mercredi une amende de 5.000 euros avec sursis à l’encontre du rappeur noir Nick Conrad, jugé pour provocation directe au crime en raison d’un clip, « Pendez les Blancs », qui avait suscité un tollé cet automne.

Le rappeur, qui avait été propulsé hors de l’anonymat par cette polémique, « a outrepassé les limites autorisées de la liberté d’expression dans ce genre singulier qu’est le rap », a estimé le procureur devant la chambre de la presse du tribunal correctionnel. Aux yeux du représentant de l’accusation, « il n’y a pas d’élément de distanciation, c’est l’ensemble de l’oeuvre qui est violente ». « Il y a bien une charge violente à l’encontre d’une population, identifiable et stigmatisée, en l’occurrence les blancs », a-t-il insisté.

Nick Conrad, qui a perdu son emploi de réceptionniste dans un palace, « a déjà dans une certaine mesure payé les conséquences », a toutefois estimé le procureur.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  1. René Diagne dit :

    exactement comme ces idiots du geoupe keur gui.ils outre-passent les limites aurorisèes à la libertès d expression pour faire le buzz.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *