Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Foncier : “Le Président Macky Sall et les Maires ou la fable de La Fontaine du chien et le loup”

Le Président Macky Sall et les Maires ou la fable de La Fontaine du chien et le loup“. C’est l’intitulé du post de Moustapha Diakhaté sur sa page Facebook. En effet, l’ancien Président du Groupe parlementaire de BBY a donné son avis sur les propos du Président Macky lors de sa rencontre avec les élus locaux le jeudi 22 octobre dernier.

Après avoir écouté stoïquement le Président de la République les accuser de tous les péchés d’Israël, de crimes de prédation foncière et les mettre sous la tutelle de l’administration pour les affectations de terres, les Maires du Sénégal n’ont pas trouvé mieux qu’une motion de soutien en faveur de Monsieur Macky Sall“, souligne Moustapha Diakhaté.

Le chien préfère être…

Une séquence qui d’après lui, “ressemble comme deux gouttes d’eau du chien et le loup dans la fable de La Fontaine“. Dans ce récit allégorique, rappelle M. Diakhaté, “le chien préfère être enchaîné mais gras plutôt que libre et maigre comme le loup“.

Moralité de l’histoire…

Moralité : ‘les sociétés comptent généralement plus de chiens que de loups’… Les Maires se retrouveraient bien l’aise avec cette boutade comme devise ‘ on nous déshonore mais on ne nous tue pas ‘… Ainsi va la ‘présidentiocratie’ sénégalaise“, a-t-il conclu.

Pour mémoire :

En effet, le Président Macky Sall avait rencontré les maires le jeudi 22 octobre dernier. Le chef de l’Etat était revenu sur la lancinante question du foncière dans les collectivités territoriales, lors de l’ouverture de la première journée nationale de la décentralisation à Diamniadio. “On vous les a confiées parce que vous êtes des maires“, disait-il aux maires. Non sans les inviter à ne pas prendre les terres de leur commune pour les distribuer au premier venu. Profitant ainsi de l’occasion pour les exhorter à défendre les intérêts de la communauté nationale et à éviter la privatisation du patrimoine foncier national.

La réplique de son frère Aliou Sall…

La réaction du Président de l’Association des maires du Sénégal (AMS) n’a pas tardé. Le maire de Guédiawaye de préciser que “l’association des maires du Sénégal n’encourage pas, ne soutiendra pas des maires qui seraient auteurs d’actes illégaux. Nous n’encourageons pas et nous ne soutiendrons pas de maires qui seront auteurs même d’actes légaux, mais qui ne soient pas conformes aux intérêts du pays“.

Pour Aliou Sall, il n’est pas possible pour un maire de vendre des terres sans l’autorisation de l’administration qu’elle soit territoriale ou centrale. “Ce n’est pas possible, parce que quand il y a une délibération, elle est d’abord approuvée par le préfet ou le sous-préfet. L’Etat, à travers ses administrations du Cadastre et des Domaines, a les vrais pouvoirs en matière d’attribution des terres, qu’il s’agisse de la zone rurale ou urbaine“, rappelait-il au Président Macky Sall.

54 Whatsapp
Annonces
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    19:54 - 29/11/2020

    Tournoi UFOA: Le Sénégal tombe en finale face à la Gambie

    Whatsapp
    19:41 - 29/11/2020

    Pape Bouba: “Problème de genoux, il était sur une chaise roulante depuis plus de 6 mois”, (Cousin)

    Whatsapp
    19:17 - 29/11/2020

    Les Lions du Sénégal rendent hommage à Papa Bouba Diop: “La Tanière est effondrée”

    Whatsapp
    19:16 - 29/11/2020

    El Hadj Diouf: “Mon frère tu resteras à jamais dans mon cœur”

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp