PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Finale Afro basket 2019 : la colère des supporters sénégalais

Tout comme en 2017 , le Nigéria et le Sénégal se sont retrouvés en finale de l’Afro-basket. Sans surprises les deux meilleures équipes de basket du tournoi qui se sont donné rendez -vous ce  dimanche au stade Arena de Diamniadio. Pour le sprint final. 

 Une folle ambiance dans le stade 

Tout-heureux de disputer la finale à domicile , les Sénégalais ont massivement assiégé, avec hâte, le Dakar Arena. Des milliers de supporters étaient présents pour booster les Lionnes , à la conquête d’une douzième étoile.

 Des supporters crient leur désarroi

La billetterie a démarré aux environs de 10 heures. Et beaucoup de supporters sont venus très tôt le matin. Mais, il était impossible de se procurer un billet pour accéder à la salle. Ce qui a suscité la colère noire des supporters. Qui se se plaignent aussi de ces interminables files d’attentes .

Les Sénégalais rencontrés réclamaient un système de prévente pour la finale. Tous ont déploré le manque d’organisation, entraînant ainsi la vente des billets au marché noir. Une injustice et une incompétence  à mettre sur le compte des organisateurs. Et, ils ont été nombreux à ne pas accéder au Dakar Arena. La mort dans l’âme, ils ont rebroussé chemin…

Afrobasket Aréna
Annonces

(6) commentaires

Ordre Et Respect

Le Senegalais ne respecte pas les Senegalais, du haut en bas de l’échelle sociale. On ne se sent à l’aise que dans le désordre.

Cheikh Mbaye

C ps normal du tt

Diop

Y en a qui sont entrés dans le stade sans payer au moment où les détenteurs de billets avaient du mal pour y accéder

Tall

Manque de professionnalisme les dirigeants st des tricheurs et sa ne passe jamais

Dioroi

Je pense que la fédération doit revoir le système de vente des billets pour éviter le phénomène des revendeurs qui doublent les prix. Les supporters sont toujours laissés à eux même hors que ce phénomène a été toujours dénoncé.

Sombra

J’ai regardé avec beaucoup de plaisir cet excellent reportage de Senego. Dans ce pays on a des difficultés pour organiser. Les jeunes interrogés sont pleins de solutions. Mais au sommet on ne fait que bavarder et dire que on est les meilleurs. Les billets ne se vendent plus comme cela en 2019.

Publier un commentaire