PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
zig 1 - Fin des abris provisoires : 11 milliards injectés à Ziguinchor

Fin des abris provisoires : 11 milliards injectés à Ziguinchor

L’Etat va injecter 11, 170 milliards francs Cfa pour la transformation de 4 lots d’abris provisoires en salles modernes, en vue d’améliorer les performances scolaires de la région de Ziguinchor. Cette déclaration est du ministre de l’Éducation nationale, Mamadou Talla. 

Projet de modernisation

Quatre lots ont été identifiés dans ce sens, note le ministre qui présidait un Comité régional de développement (Crd) suivi d’une série d’activités dans la région de Ziguinchor. Devant un parterre d’acteurs composés d’autorités administratives et locales, de représentants du monde scolaire, des partenaires techniques et financiers, le ministre de l’Éducation nationale a insisté sur la réalisation du projet de remplacement des abris provisoires dans la partie Sud du Sénégal.

Renforcement des performances scolaires

« Nous allons remplacer les abris provisoires en réalisant des constructions modernes avec des murs de clôture, des bâtiments administratifs, des installations hygiéniques, des blocs scientifiques, entre autres équipements, pour mieux contribuer à l’amélioration des performances scolaires de la région », a-t-il dit. Il a aussi rappelé l’effort financier de plus de sept (7) milliards de francs Cfa, consenti par l’Etat depuis 2012, dans le cadre du projet de remplacement des abris provisoires dans cette localité. Selon lui, « beaucoup d’efforts ont été faits dans ce sens avec la réalisation de 658 salles de classes, 29 blocs administratifs, 48 blocs d’hygiène, 5 murs de clôture, 10 écoles élémentaires, un bloc scientifique, entre autres réalisations, sans compter les 13 Daaras modernes de la région ».

Objectif décliné

Les problèmes ne sauraient être réglés tout de suite et en même temps, mais « nous sommes en train de voir comment installer de façon définitive, une école des valeurs », a poursuivi le ministre de l’Éducation nationale qui s’est félicité du document de présentation proposé par l’Inspection d’académie.

Promesse d’un lycée d’excellence

Avant de clôturer le Crd centré sur le thème « Amélioration de la gouvernance et un partenariat efficace au service des performances scolaires », Mamadou Talla a révélé que la Casamance va bénéficier de l’un des trois lycées d’excellence d’envergure nationale avec l’installation d’une école à forte teneur scientifique et technologique, à Sédhiou. Il a en outre procédé au lancement de la 19ème édition de la Semaine nationale de la propreté de l’école prévue du 23 au 28 septembre 2019, portant sur le thème « Une école propre dans une ville propre ».
Le séjour du ministre à Ziguinchor s’est terminée par une visite des constructions scolaires dans le village de Djibonker. C’est dans le cadre du projet d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base en Casamance (PAEBCA).

Crd Lycée
Annonces

(2) commentaires

Pap Doudou

Toutes ces prévisions sont bonnes. Là où le bas blaisse c’est l’ouverture des classes le 1er Octobre. Sûr que les enseignants surtout ceux qui sont affectés loin de leur ville n’auront pas le temps de percevoir et se préparer au voyage. La décision est simplement irréfléchie et démagogique. La rentrée aurait pu avoir lieu une semaine après la fin du mois

Dogo

Pour les salles de classes « modernes » il ne faut surtout pas rêver ce n’est certainement pas pour cette ouverture et peut-être même pas pour la suivante.

Publier un commentaire