Entre détournement et falsification : Les Banques sénégalaises volent-elles leurs clients ?
PUBLICITÉ

Entre détournement et falsification : Les Banques sénégalaises volent-elles leurs clients ?

Ça commence à devenir très sérieux. Il ne se passe plus quasiment un jour sans qu’un agent d’une banque ne soit cité dans une affaire escroquerie. Entre falsification de signature et pompage de l’argent dans les comptes des clients, les banques sont dans l’œil du cyclone. La CBAO a été épinglée hier lundi, puisque deux de ses agents ont été arrêtés à Guédiawaye Sam Notaire pour falsification de signature.

Un client accuse deux femmes d’avoir imité sa signature pour retirer sur son compte, la somme faramineuse de 7,5 millions FCFA. Même si la CBAO accorde toujours la présomption d’innocence à ses agents en attendant la suite de l’enquête, il demeure certain que cette affaire vient écornée l’image de la banque et par ricochet les autres institutions bancaires de la place. Déjà en mai 2013, c’est la SGBS qui était épinglé. L. M. N. Senghor, chargé de clientèle à l’agence SGBS de Pikine, avait été déféré au parquet pour avoir soutiré 10 322 000 F au niveau des comptes de certains clients de la banque.

Aujourd’hui évoquer les banques auprès des sénégalais, équivaut presque à une psychose, tant ces sénégalais ont désormais peur des banques et de leurs pratiques. Les derniers scandales ayant mêlés certains agents des banques de la place posent aujourd’hui la question de la sécurité des clients, qui sont exposés face à des agents sans scrupules et qui apparemment, profitent de la moindre brèche pour voler de l’argent dans leurs comptes.

PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. deug deug

    c vous dire que la profession de contrôleur de gestion et d’audit est devoyée. les instituts ne dispensent plus de cours de haut niveau car enseignants et étudiant sobt tout simplement nuls