PUBLICITÉ

Enseignements covidés : Le Privé catholique réclame les mensualités aux parents d’élèves

Le directeur de l’office diocésain de l’Enseignement privé catholique réclame la scolarité des élèves aux parents. Mais faut-il payer un service non exécuté ? Abbé Georges Grégoire Diouf, au coeur des explications,  craie en main,  tente de convaincre.  

L’instruction d’un élève est annuel et…

“S’il faut sauver cette année, faire tout pour qu’elle soit valide, cela  voudrait dire que l’on doit faire des efforts. Logiquement, tous devraient s’acquitter de leurs devoirs”, tient-il à souligner d’emblée sur la rfm. Non sans dire que l’instruction d’un élève dans un établissement est annuel.

…Ce contrat doit être respecté

Et, ce contrat doit être respecté, a avancé Abbé Georges Grégoire Diouf. Qui précise que l’année scolaire est assez spéciale. Mais cette année scolaire ne sera certainement pas une année blanche. Alors le paiement de la scolarité annuelle ne devrait pas être difficile à comprendre pour ceux qui ont inscrit leurs enfants et pour lesquels l’année scolaire ne sera pas blanche, mais validée.

Les parents ont fait le choix…

D’après le directeur de l’office diocésain de l’Enseignement privé catholique, au delà de l’enseignement en ligne, des exercices sont donnés pour faire travailler les enfants afin de maintenir le contrat.  S’y ajoute que les parents ont fait le choix d’inscrire leurs enfants dans les écoles privées. Et le système doit être maintenu par tous.

…Eviter que le système tombe

Toutes choses qui font dire à l’abbé que logiquement les parents devraient payer pour éviter que le système tombe. “Ils auront bien tort de dire qu’ils ne paieront pas et c’est absolument faire erreur, parce que l’enfant qui continue dans nos établissements devrait s’acquitter de ces devoirs-là.

La reprise des cours pour les classes d’examen, c’est aujourd’h jeudi 25 juin. Au moment où la maladie se propage avec inquiétude. Et le risque est là pour tous les acteurs.

123
Annonces

(5) commentaires

  • Papis

    allez vous faire foutre c koi sa le contrat est rompu depuis kon est rester 3 mois sans classe

  • Cheikh Ahmadou Tidiane Vilane

    évitez de propager les mauvaises informations. Les élèves même s ils ne sont pas dans les classes ne ne sont pas dans les maisons ils sont au plage ou jouent dans les rues.Quelques rares parents pour ne pas dire aucun n a l oeil sur son enfant. Donc cessez d d’ameuter les parents sur la réouverture des classes Cheikh

  • Diop

    C est un contrat lu et signé depuis le début de l année ?????

  • Rismat

    Abbé sait très bien qu’il raconte des contres vérités car s’il ya contrat l’école n’a pas respecter en donnant des cours durant la période donc il ya rupture
    ne me parle pas des cours en ligne et des exercices car car ceci ne sont pas dans le contrat et je n’ai pas payé pour des cours en ligne et des exercices que moi même je dois faire avec mon enfant .
    il ya une situation tout le monde perd et vous vous ne voulez rien perdre c’est de la méchanceté

    je ne payerais pas pour mes enfants qui sont en classe intermédiaire.
    car l’année est terminée et vous n’avez pas respecter le contrat .
    pour le passage en classe sup c’est le parent qui décide car c’est ça la loi maintenant
    le redoublement sur acceptation duparent
    on en a assez des arnaqueurs

    • Djibril Kane

      Rismat, tu as bien relevé un point important. Tout le monde aperdu avec le covid, donc ces ecoles doivent accepter ce fait et ne pas faire porter aux seuls parents d’élèves les conséquences de l’arrêt des cours. Un service non fourni n’a pas n’a paq lieu d’être rémunéré en retour. On pourrait interpréter sa phrase ” l’enseignement est annuel” en un autre sens. Oui l’enseignement est annuel, mais les enfants n’ont pas fait réellement toute l’année scolaire. Donc , le contrat “annuel” n’ a pas été respecté. Khanaa da nioo yaakar que les parents sont là pour payer les pots cassés ?

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • Palais de Justice (2) 21:19 - 09/07/2020 Interdiction d’accès à la presse privée: L’ANCJ en colère et interpelle le ministre de la justice
  • 107539842_1309423306115449_90211734989181340_n
    21:07 - 09/07/2020 Babacar Ngom sur les accusations de Aby Ndour : “C’est Youssou Ndour qui m’a appelé…” (Senego Tv)
  • 1210e54_11004-17tk22o.v7wp8yf1or 20:27 - 09/07/2020 Criminalité : 2630 individus arrêtés dont 47 de nationalités étrangères, en juin
  • Babacar Ngom-Sedima (14)
    20:24 - 09/07/2020 Dossier Akilee : Babacar Ngom dit assumer sa position sur cette affaire… (Senego-TV)