Drame en Égypte: 14 morts dans un match de football

Drame en Égypte: 14 morts dans un match de football

Nouveau drame en Egypte. Trois ans après les incidents de Port Saïd, de violents affrontements ont opposé les supporters du Zamalek aux forces de l’ordre en marge du match entre le ZMC et l’ENPPI (1-1) qui s’est tenu ce dimanche au stade des Forces Aériennes du Caire. Le bilan est pour l’instant de 14 morts. «Une équipe d’enquêteurs du parquet a été chargée de se rendre rapidement à la morgue pour examiner les corps des 14 morts tombés durant les heurts», a indiqué l’agence de presse officielle Mena en citant le parquet.
Des supporters ont tenté d’entrer de force

Selon le ministère de la Santé, les heurts ont éclaté avant le match lorsque des supporters de Zamalek, membres du groupe des Ultra White Knight, ont tenté d’entrer de force dans l’enceinte. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser, et les supporters ont tiré des feux d’artifice, selon la police et des témoins. Cette rencontre se déroulait devant du public, et non à huis clos comme c’est le cas pour la plupart des matches en Egypte depuis les violences meurtrières de Port-Saïd en 2012. Le ministère de l’Intérieur avait toutefois limité à 10 000 le nombre de supporters autorisés à entrer dans le stade, et les billets ont rapidement été épuisés.
Afp

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire