Annonces
Annonces
» » » Ebola : 3 membres de la famille de...

Ebola : 3 membres de la famille de l’étudiant guinéen en quarantaine à Fann ont été emportés par le virus

  • Abdoul Aziz Abdoul Aziz

Les autorités sénégalaises et guinéennes ont tenté de retracer l’itinéraire du jeune guinée qui a introduit le virus Ebola au Sénégal. Cela pourra aider à stopper une éventuelle propagation de la maladie. L’OMS en Guinée s’est rendu dans la localité où l’étudiant est parti pour rejoindre le Sénégal.

Le Dr Daogo Sosthène Zombre, coordonnateur OMS/Ebola en Guinée a mené des investigations dans la famille de l’étudiant porteur du virus qui a importé la maladie au Sénégal. Le malade est actuellement en quarantaine au centre hospitalier de Fann à Dakar.

Contaminé par son frère
« Un étudiant guinéen de l’université du général Lansana Conté de Sonfonia de la faculté de sociologie ayant séjourné à Forecariah (à la frontière avec la Sierra Leone) dans sa famille a eu un contact le 8 août avec son frère malade venant de la Sierra Leone, rapporte le médecin. Ce dernier est décédé le 10 août à Laya, la préfecture de Forecariah. Son enterrement a eu lieu le 11 août. »
L’étudiant guinéen a quitté le 15 août la Guinée après avoir participé à l’enterrement de son frère pour se rendre en vacances au Sénégal.
« Le 15 août, poursuit le Dr Daogo Sosthène Zombre, l’étudiant guinéen a commencé à présenter des signes de la maladie. Quatre membres de sa famille ont été transférés au centre de traitement de Donka, à Conakry, le 26 août. La mère de l’étudiant et une de ses filles y sont décédées. Deux de ses frères ayant eu des échantillons positifs sont actuellement isolés au centre de traitement d’Ebola de l’hôpital Donka. »
En mars dernier, le Sénégal avait décidé de fermer sa frontière dès l’annonce de l’existence d’une épidémie de fièvre Ebola en Guinée voisine. Début mai, après plusieurs semaines de surveillance, Dakar avait décidé de rouvrir sa frontière.

La maison de l’étudiant désinfectée
Conséquence de ce premier cas avéré au Sénégal, les autorités affirment être passées d’un stade de prévention à un dispositif de surveillance pour contenir l’épidémie. Tout l’enjeu pour les agents présents sur le terrain, c’est d’abord de circonscrire les risques de propagation de la maladie. Selon plusieurs sources, la maison dans laquelle logeait l’étudiant a été désinfectée et évacuée par le service d’hygiène. Son entourage a été placé en quarantaine et bénéficie d’une surveillance médicale.
D’après le ministère de la Santé, une équipe restreinte s’est lancée dans un travail de recherche épidémiologique. Le but est de répertorier toutes les personnes qui ont été en contact avec le patient, au moment où il pouvait transmettre la maladie.
Vigilance également, dans les centres de santé, où médecins et infirmiers ont été sommés de porter des gants à l’accueil des patients. « Nous avons commandé des moyens de protection, ainsi que des kits de prélèvement », affirme un responsable du ministère de la Santé.
Malgré ces assurances, les syndicalistes demandent toujours plus de moyens logistiques pour éviter tout risque de contamination des personnels de santé. « Il faut distribuer des masques de protection et continuer les formations des agents sur le port et le déshabillage des tenues de protection », avertit Mballo Dia Thiam, le secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la santé. Depuis le mois de mars, ce syndicaliste plaide pour un recrutement plus important des agents de santé dans les structures médicales.

Annonces
Annonces

5 commentaires

  • dk
    31/08/2014 19:16

    arrêtez vous de faire peur la population Cher journalistes par ô amour de dieux .les infos que vous balancez sur la toile concernant l épidémie mortelle disan..t EBOLA ne sont pas justes

  • dk
    31/08/2014 19:20

    les Guinéens portateurs de virus ebola ne sont pas hospitalises au senegal ils sont labas en Guiné .seulmnt le fugitifs capturé qui actuellement a l hôpital faan comme patient du virus ebola .arrêtez vos bêtises

  • dk
    31/08/2014 19:23

    qui est au senegal…

  • AIDA
    01/09/2014 16:00

    JE VOUDRAI DIRE A TOUTES LES AUTORITÉS SÉNÉGALAISES DE PRENDRE TOUTES LES MESURES DE PRÉCAUTION NÉCESSAIRE CONTRE EBOLA CAR SI LES AUTRES GUINÉENS SAVENT QUE LA SITUATION SANITAIRE DE LEUR COMPATRIOTE EST STABLE, ILS VIENDRONT A LEURS TOURS SE SOIGNER CHEZ NOUS.

  • jéjé
    01/09/2014 20:08

    ouï t à fait d’accord avec toi aïda ç est des cons ils vont tous se vider au Sénégal pr être mieux soigner si vraiment il est guéri cet idiot d étudiant

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

  • Vidéo – Libye: La police disperse la manifestation de la...
    2 minutes
  • Affaire Khalifa Sall: Moussa Tine écrit au président Macky...
    9 minutes
  • Revue de Presse: Incendie du Parc Lambaye et dialogue politique au...
    10 minutes
  • Vidéo – Égypte: Des réfugiés noirs d’Érythrée...
    18 minutes
  • Vidéo – Une française sur les qualités de Mbathio : « Elle...
    38 minutes
  • 2000 patients consultés gratuitement à la Maison des Parcellois
    56 minutes
  • Mawlid 2017, après Serigne Abdou Sy Al Amine et Serigne Cheikh Ahmed...
    1 heure
  • (Photo) – Arrêt sur image : Geoffrey Kondogbia, footballeur...
    1 heure
  • Sitor Ndour: « affirmer que le Pouvoir est derrière...
    1 heure
  • Vidéo – Zimbabwe: exclu de son parti, Mugabe s’accroche...
    1 heure
  • Hapa music awards : Après Wally, Viviane remporte un trophée
    2 heures
  • Vidéo – Kébi Séba mobilise une marrée humaine à Paris pour...
    2 heures
  • Trafic de médicaments à Touba: Bara Sylla arrêté à Dakar
    2 heures
  • Revue de presse 2stv du lundi 20 novembre 2017 commentée par des...
    2 heures
  • Vidéo – Esclavage en Libye – Alpha Condé (UA) :...
    2 heures
  • Vidéo – Bercy 2017: Cette surprise inattendue qui pouvait...
    2 heures
  • Incendies, incendies et incendies! Une responsabilité nationale,...
    2 heures
  • Abdoulaye Thimbo pour «une requalification du Parc Lambaye…»
    2 heures
  • Tambacounda: Un mécanicien viole un bébé de 3 ans
    3 heures
  • Mauritanie: 17 migrants rapatriés au Sénégal
    3 heures