Dr Babacar Diop – Suppression poste PM : Une réformes “étonnante, déroutante, inquiétante et…”

Babacar Diop était l’invité de l’émission “Remue ménage”, sur la Rfm. La question de la suppression du poste de premier ministre, un projet de loi qui doit passer en procédure d’urgence à l’Assemblée nationale, a été abordée.

De nouvelles réformes constitutionnelles ont été initiées par le président Macky Sall et parmi lesquels points, la suppression du poste de PM. Un projet de loi qui doit, d’ailleurs passer en procédure d’urgence à l’Assemblée nationale.

Cette réforme, elle est étonnante… elle est déroutante, elle est inquiétante et elle nous amène à nous poser beaucoup de questions…“, a d’abord réagi le Dr Babacar Diop. “Que veut, en vérité M. Macky Sall? Quels sont les projets, les desseins inavoués de M. Macky Sall?“, s’est, ensuite interrogé le Sg des Forces démocratiques du Sénégal (FDS).

Selon lui, il (le président Macky Sall : Ndlr) veut prendre les prérogatives du premier ministre pour les ajouter au pouvoir énorme dont il dispose… Non sans rappeler, qu’en vérité, si on regarde la Constitution…, le président a énormément de pouvoir, “trop de pouvoir“.

En vérité, Monsieur Macky Sall doit savoir que c’est lui qui définit la politique de la Nation. C’est lui qui nomme le premier ministre, c’est lui qui nomme les membres du Gouvernement, c’est lui qui préside le Conseil des ministres, c’est lui qui nomme aux postes civils et militaires, c’est lui qui est responsable de la défense, qui préside le Conseil de sécurité national, chef suprême des armées… Il a trop de pouvoir“, a fait savoir Dr Diop.

À lire aussi
Bamba Fall, maire Médina : "Ce que Macky doit faire pour Khalifa Sall"

Il regrette ainsi un projet de réforme qui n’ “est pas bon” parce que, tout simplement, il n’a pas été “annoncé” ni par la charte de bonne Gouvernance des assises, ni par le projet constitutionnel de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri). Non plus, il n’a pas été annoncé “dans le programme de M. Macky Sall…“, c’est à dire lors de la campagne présidentielle. Ce qui fait dire au Sg des Forces démocratiques qu’il aurait du en parler. A ce moment là, on pourrait parler de concrétisation de ses engagements.

Dr Babacar Diop Macky Sall