Détournement à l’hôpital général de Grand-Yoff : Sept personnes dont des médecins arrêtées par la Dic
PUBLICITÉ

Détournement à l’hôpital général de Grand-Yoff : Sept personnes dont des médecins arrêtées par la Dic

C’est décidément la bamboula qui continue dans les hôpitaux. Après l’hôpital Principal de Dakar et celui de Fann qui ont connu des détournements importants, voilà donc que l’hôpital général de Grand-Yoff se retrouve dans la mélasse.

C’est suite à une plainte déposée par le Directeur de l’hôpital que la Brigade des affaires générales de la Division des investigations criminelles (DIC) a découvert une partie du pot aux roses. Ce n’est pas encore fini, mais des dizaines de millions sont déjà pointés sur le tableau noir en attendant d’y voir plus clair dans cette jungle à magouilles.

Le modus operandi est classique, il s’agit encore et toujours de jouer sur les fameuses imputations budgétaires. Pour le moment sept personnes ont été arrêtées dont des médecins et des membres du personnel administratif. Elles sont en garde en vue dans les locaux de la DIC selon « Enquete ».

Il faut rappeler qu’au mois d’avril 2013, un comptable du Centre hospitalier universitaire de Fann et un agent du ministère des Finances étaient tombés dans la nasse, pour avoir fait des micmacs avec les imputations budgétaires des fonctionnaires ou de leurs familles venus se faire soigner à l’hôpital de Fann et dont la prise en charge est en partie payée par le Trésor public.

Les deux agents indélicats ont été arrêtés et déférés au parquet. Avant cette affaire de l’hôpital Fann, c’est au ministère des Finances même qu’un fonctionnaire avait été épinglé pour avoir magouillé sur des imputations budgétaires à partir de l’hôpital Principal de Dakar. Pour dire que c’est assez classique…

PUBLICITÉ