PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Guardiola

Déstabilisation de l’adversaire : Guardiola, un as de la pique

Le week-end dernier, Pep Guardiola avait lancé le Liverpool-Manchester City de ce dimanche avec une semaine d’avance, en critiquant Sadio Mané et sa propension à « plonger ». Ce n’est pas ce pourquoi il est le plus connu, mais le technicien espagnol est un habitué des phrases visant à déstabiliser l’adversaire.

Le critique de Pep sur Mané

Le week-end dernier, Pep Guardiola avait ranimé la rivalité entre Manchester City et Liverpool en reprochant à Sadio Mané d’être un tricheur à l’intérieur de la surface.

Klopp a pris la défense de son joueur

Des accusations que Jurgen Klopp rejette fermement. Le coach des Reds s’est chargé de prendre la défense de celui qui est l’un des meilleurs joueurs de Liverpool depuis le début de saison. « Je peux dire que Sadio n’est pas quelqu’un qui plonge. Il y a eu cette situation contre Aston Villa, où il y a eu un contact et il est tombé. Peut-être qu’il n’y avait pas penalty, mais il y avait contact. Ce n’est pas comme s’il avait sauté par-dessus son défenseur et fait comme s’il avait été touché. (…) Je suis sûr que si quelque chose dans ce genre était arrivé à Manchester City, ils auraient réclamé un penalty. »

Sadio Mané aussi avait réagi. Comme son coach, il a rejeté les accusations de Pep et déclarait : « Obtenir ou non un penalty ne changera jamais ma façon de jouer. »

Une guerre des bouches qui a relancé le choc entre Liverpool et Manchester City qui doivent s’affronter ce dimanche à Andfield.

Guardiola Liverpool
whatsapp 670
Annonces

Un commentaire

Kaghan

C’est de bonne guerre.

Publier un commentaire