Covid-19 à Kolda : “Supporter dans la dignité cette pandémie qui nous oblige à…”

Afin de supporter dans la dignité cette pandémie qui nous oblige à de nouvelles attitudes sociales“, Mame Boye Diao s’est rendu à Kolda, sa ville d’origine. Le Dg des Domaines, ce weekend, visiblement soucieux de ses concitoyens exposés aux effets de la pandémie du Covid-19, leur a apporté son soutien. A-t-il profité de l’occasion pour sensibiliser les populations…

Les contrecoups de la pandémie…

Pour Mame Boye Diao, «la grandeur d’un peuple, dit-on, ne se mesure pas à l’aune du nombre de sa population ni à l’étendue de son territoire mais bien aux caractères de ses habitants. Le vital sursaut national autour du Président Macky Sall face aux conséquences socio-économiques de la crise sociale et économique induite du Covid-19 peut se décliner en des vœux pieux d’adhésion à la cause juste mais aussi par des actes allant dans le sens d’une assistance soutenue aux populations éprouvées par les contrecoups de la pandémie».

Devoir de redevabilité…

Ainsi, il a été procédé à la réception des travaux de réhabilitation du mur de clôture de l’hôpital régional, un accompagnement matériel et financier aux comités départementaux de riposte à la pandémie et un don denrées de consommation courante. En cette période de crise et d’incertitudes qui hantent le sommeil des populations et conscient des enjeux du moment induits par la pandémie du Covid-19, notamment la nécessaire mutualisation des forces, Mame Boye Diao a mis, à la disposition des ménages des denrées de consommation courante constituées de 150 tonnes de riz, de 5000 litres d’huile et de 10 tonnes de sucre.

Le Comité de riposte au Covid-19…

Les comités départementaux de riposte à a pandémie dirigés par les autorités administratives et médicales, pour la bonne exécution de leur mission qui leur est assignée, se sont, eux aussi vu octroyé un accompagnement financier mais également des thermoflash, du gel hydro alcoolique et des masques. Aussi, a-t-il profité de l’occasion pour réceptionner les travaux d’une partie du mur de clôture d l’hôpital régional de Kolda.

En effet, il y’a 3 ans, des fortes pluies tombées l’avaient endommagé. Ayant le fait constat que des reptiles, des chiens errants et des animaux en divagation avaient transformé l’endroit en un no man’s land rebutant au point de susciter des vagues d’indignation, le responsable du parti présidentiel à Kolda avait impulsé des travaux de réhabilitation. Pour ainsi dire que les stigmates longtemps portés par la structure sanitaire d’envergure sous régionale consécutifs à l’affaissement du mur sont aujourd’hui rangés dans le tiroir des mauvais souvenirs.

 

Annonces
PUBLICITÉ
VIDÉOS