PUBLICITÉ

Coronavirus : Quitter Djibouti, test au Zimbabwe, les trucs d’Afrique contre le risque…

L’Afrique enregistre 21 cas de coronavirus. Et certains pays ont pris des mesures restrictives à l’encontre des voyageurs foulant leur sol.  Voici les données actualisées de l’Oms…

21 cas confirmés en Afrique

Le nombre de cas confirmés de coronavirus en Afrique est passé à 21. Selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’Algérie totalise 12 cas, le Sénégal 4, le Maroc 2, le Nigeria, la Tunisie et l’Égypte 1 chacun.

Au Zimbabwe

Il y a notamment les premières mesures de contrôle et d’endiguement adoptées au  Zimbabwe. Pour entrer dans ce pays, il est désormais nécessaire de présenter un certificat attestant que le Covid-19 est négatif, sans lequel il ne sera pas possible de fouler le sol.

Au Nigeria

Au Nigeria, le gouvernement nigérian a ordonné le contrôle de tous les passagers arrivant dans les aéroports et ports internationaux.  Depuis le 29 février, les autorités locales ont inclus l’Italie, la Corée du Sud, l’Iran et le Japon dans une liste d’observation, avec la Chine, pour la propagation de la contagion COVID-19 sur le territoire.

Djibouti

A l’aéroport international de Djibouti, en cas de suspicion de contagion, les ressortissants étrangers pourraient être placés en quarantaine, avec pour conséquence la possibilité de quitter le pays.

En Ouganda

En Ouganda, il y a une obligation de quarantaine de 14 jours pour les voyageurs arrivant de pays à risque. En particulier, les voyageurs en provenance d’Italie, de Chine, de Corée du Sud, du Japon, d’Iran, de Singapour et de Thaïlande. En l’absence de symptômes, ils seront soumis à une auto-isolement obligatoire pendant 14 jours.

Coronavirus Mesures
Annonces

Publier un commentaire