Convocation des Journalistes : « Ousmane Sonko, vous ne nous aviez pas promis ça… » (Ibrahima Lissa Faye)

Convocation des Journalistes : « Ousmane Sonko, vous ne nous aviez pas promis ça… » (Ibrahima Lissa Faye)

Après la convocation du directeur de publication du journal TRIBUNE, c’est autour du directeur de publication du journal Le QUOTIDIEN de recevoir à sa convocation à la Section des Recherches de la gendarmerie. Réagissant ce Jeudi matin, Ibrahima Lissa Faye, président de l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel), regrette cette situation, estimant qu’on avait dépassé ces choses là.

Voici en intégralité le post de Ibrahima Lissa Faye

Pape Moussa Traoré est train d’attendre les éléments de la Section de recherches qui doivent venir le cueillir à DMedia. L’affaire est relative à la Une du jour.

ATTENTION ATTENTION ATTENTION.

Nous pensions avoir dépassé ce stade. Ousmane SONKO vous ne nous aviez pas promis ça. La liberté de la presse est sacrée. Personne ni une autorité, ni un État ne pas la brider.

La CAP surveille et ne tardera pas à réagir

PMT tient bon, nous sommes à tes côtés.

60 COMMENTAIRES
  • le peuple

    imbecile vous pensez que sonko a votre temps en plus la justice est independante ni sonko ni diomaye ne vont s’en meler

    • Deug

      Et subitement la justice est devenue indépendante ? Vous n’avez aucune vergogne. Qu’est-ce que vous n’avez pas dit de mauvais de la justice ?
      Sénégal dou dém. Intérêt rék

      • foutaise

        ca c’etait du temps de macky d’appeller le procureur pour lui dire d’arreter tel ou tel maintenant ces pratiques c’est terminees

    • Albert Sarr

      Les impôts c’est pas pour Diomaye mais pour les sénégalais. Il faut payer

    • Gueye

      Au moins t as compris. Il faut les laisser parler . Notre armée est sacrée . Ça c est mettre le pays en feu mais heureusement que le sénégalais est intelligent. Cessez d abord de mentir . Là où vous dîtes avoir pris la source rien n est vrai . Ce journal a démenti . Donc ou vous voulez amener ce pays . Vous méritez la prison a vie

    • Gueye

      Dree

    • Gueye

      Papeterie fantaisie la garantie. B

    • SOS environnement

      Vous êtes des maîtres chanteurs ! Dire qu’on est libre de s’exprimer ne signifie pas qu’on est libre de mentir libre de raconter des saletés sur d’honnêtes citoyens . Le journalisme obéit à des règles à une déontologie à une éthique auxquelles les journalistes doivent se conformer. Dans les cas présents les journalistes concernés ont-ils respecté l’éthique déontologique ? Qu’ils aillent le justifier au tribunal au vu et su de tous! Vous nous pompez l’air. Calomnier mentir sur notre armée en prenant Sonko en otage pour aboutir à ses fins n’est pas digne du journalisme. Vous ne faites pas du journalisme vous faites de la politique par procuration

      • Maguilene

        Bien dit! Merci pour cette juste et pertinente réponse. Un vrai journaliste doit vérifier ses sources et renseigner juste et vrai. Nous devinons le véritable objectif de ces articles mensongers mais Dieu protégera le Sénégal de ces damnés. Finis la manipulation et le « diagnostiqué doole »!

    • Le Vrai.

      Effectivement, la justice est indépendante. Malheureusement, beaucoup d’hommes et de femmes qui l’incarnent ne sont pas indépendants, là réside le problème.

      Le Vrai.

  • Patriote

    Dans ce même si tes couilles te font mal on dit que c’est la faute de Ousmane Sonko madre mia

    • Farba

      C’est pas Ousmane Sonko le president, Diomaye Faye!

  • Patriote

    Dans ce pays même si ta femme ou ton mari te trompe c’est la faute de Ousmane sonko

    • Jules

      Ah bon il faut assumer c’était comme ça avec Macky

      • Maguilene

        C’est faux ! Macky n’a pas connu le tiers du tiers qu’à subi Sonko. Vous continuez de refuser que la Justice de Dieu est en marche ? Préparez-vous, ce n’est que le début !

      • Maguilene

        C’est faux! Macky n’a pas vécu de toute sa vie politique, le tiers du tiers de ce que Sonko a subi en violences verbales, écrites, morales et physiques. Sachez que la Justice de Dieu a commencé son œuvre de purification quand le Juste a été préservé.

  • Amsata Mbengue

    Lissa Faye ta gueule, tu peux la fermer un peu ?
    Sonko n’a jamais promis de laisser la presse continuer dans le bordel, moi je suis journaliste comme les autres. Mais force est de reconnaître que des imbéciles comme toi et Bamba Kassé qui dirige le Synpics n’avez pas été à la hauteur. Vous avez passé tout votre temps à défendre vos poches au détriment de la corporation. Aujourd’hui, le résultat est là

    • Le Vrai.

      Si vraiment tu es une journaliste, alors il y a un réel problème de formation. Pour preuve, je te cite : des imbéciles comme toi et Bamba Kassé qui dirige le Synpics n’avez pas été à la haute.

      Un élève de CM2 aurait écrit : n’ont pas été. Aussi, un élève de CP1 aurait la politesse de taxer un autre d’imbécile.
      Le Vrai.

      • Guehi INAGBÉ

        Toi et autre donnent Vous, comme pronom correspondant.
        Par contre contre il aurait dû crire  » dirigez ». Merci de m’excuser pour mon intrusion dans ce débat Sénégalo-Sénégalais.

    • Lasso

      Tous arrêtons d’être partisans.Le seul Parti valable est LE SÉNÉGAL vêtu de son manteau VERT-JAUNE-ROUGE.Tous ces politiques vont laisser le Sénégal en vie pour les générations futures.Nous y aurons nous tous nos petits-enfants.arrétez vos discussions partisanes.Tout le monde inclus.Penser à notre mère Sénégal comme chacun pense à sa propre maman.Baléne ma akh.

  • Aidara cherif

    Quand on parle de presse on parle de la vraie presse celle qui donne de bonnes informations pas celle qui se nourri de la manipulation celle qui et contre la population et défend les voleurs du pouvoir complice de ses vols

  • Babak

    Lissa Faye imbécil corrompu

  • Amadou

    Vous êtes vraiment des bandes d’irresponsables…Une partie de la presse ne fait que dans la déstabilisation et la désinformation..Au lieu de rappeler vos collègues à l’ordre pour plus d’ethique, de patriotisme et de retenue vous mêlez le pauvre Ousmane Sonko a vos bassesse cela ne va pas prospérer insha’Allah vous détestez Ousmane Sonko mais nous nous l’adulons de par sa probité

  • Sacoba

    Vos menaces ne passeront pas , le peuples est la , espèce d’imbecile , es que Liberte de la presse veut dire raconter des mensonges a déstabiliser un gouvernement ??

  • P S N

    La liberté de la presse bé veux pas dire mentir pour arriver à ses fins… Au moment que votre maître tuait et malmenés les sénégalais vous étiez où allant même jusqu’à garer les prisonniers… Ou était la liberté de la presse?? Doul way sarap Li nama lein abal rek ma niamal lein

  • Kamara

    Liberté de presse oui mais mensonges et déstabiliser et pagaille non

  • Zikri

    Boulen niou fonto momolen rew di bind ay doul ni ken doulen woo

  • Ndiay

    Ils sont pires que leur prédécesseur

  • TALLA

    Vous nous saoulez avec liberté de la presse machin chouette
    Vous êtes pas des intouchable.
    Raconté des mensonges qui peut perturber l’equibre de la nation.

  • Sénégal

    OUSMANE SONKO BILLAHI AMNA MAYOU YALLA PARCK LII DOU HAINE MAYOU YALLA OUSMANE SONKO VA DÉMASQUÉ TOUTES LES DOMARAMS JALOUX MOKHAM JOURNALISTES PROSTITUÉE YOU BONE YI WALA KOUMOU MEUNE DONE SI MBOLEEM FEENKAT YIFI NEEK

  • Soweto

    Les menteurs et difffamateurs ont leur place en prison

  • Aboubacar

    Si vous donnez un pouvoir à des faux types vous êtes responsables

  • Baye Mbar Ndoye

    Ce dirpub de la Tribune est un grand menteur

  • Domada

    Vous n’avez encore rien vu avec ce PM ( Premier Menteur 😂😂) et sa bande. Il sont en train de faire pire que le Président Macky Sall qu’ils diabolisaient matin midi et soir pour arriver au pouvoir (partage du gâteau, augmentation des prix des denrées de première nécessité, tentative de musellement de la presse, liberté bafouée, etc…) alors qu’ils avaient promis de diminuer les prix, donner des emplois à tous les jeunes du Sénégal etc…sur base de leur fameux projet 😂 (qui n’existe pas). C’était des mensonges apparemment 😂😂. Le peuple s’est fait avoir, malheureusement

    • juill

      on te comprend tes emoji a rire montre que tu Souffre Wallah Mais c’est pour 50 ans😂

      • Août dada

        Imbécile ni yaw lay mêle

      • Août dada

        Mo desna Lou Bari

  • Kamara

    Informez vrai c’est tout. Ne racontez pas des conneries

  • Bouna

    Le régime qui passe son temps à tracker des journalistes des hommes de Dieu, des hommes d’affaires, dites vous c’est un régîmes au bord du gouffre.

  • laurent

    Des pestiférés chiens de pastefchiens qui se plaignent contre la liberté de presse! Cette Presse qui a été leur complice dans leur campagne de sabotage et de dénigrement contre le régime précédent, d’un n importe quoi. Milles sabors de babors de petoulet. Continuer à gueuler.Chiens de salon.

  • Discovery

    Lissa faye boulen gnou foyenn to vs ns en merdé en fin de compte comment un journaliste peut se permettre de dire ce qui peut bouleverser un pays et surtout dans un aussi fragile et que vous le défendez il faudra revoir vos leçons du journalisme, au temps de macky vous disiez rien de grave et ils vs convoqué puis enfermé ici c’est tout à fait le contraire , faites gaves.

  • hkik

    Liberté de presse mon cul lissa faye Doit savoir que ce gas a fallit Déstabiliser le pays et c’est pas normal

  • Gaynaako

    Nous sommes a vos cotés
    Assumez être compagnon du diable

  • Mansour sy

    Mr faye la liberté de la presse doit être encadrée.Il faut informer juste.

  • Khadime

    Franchement il est grand temps que l’ on change de comportement dans nos propos. Aucune leçon de morale à vous faire, mais plutôt vous inviter à éviter les gros mots. Personnellement, je suis dégouté de lire certains commentaires. Nguéne balma akh wassalam.

  • Jaraaf

    Arrêtez . Quand le journaliste exerce son métier sans responsabilité et mène par procuration un combat politique, il viole les règles d’éthique et par conséquent la loi doit doit lui être appliquée. Les questions de l’armée nationale ne se discutent pas sur la place publique. Ce journaliste a mal fait ses classes et manque de sérieux !

  • Dien ben phu

    Parité, Amsata vous êtes des moutons suiveurs mais on vous a à l’œil ne pensez pas que les, sénégalais vont se laisser faire détrompez vous nous, sommes prêts à tout moléne si bégnoul bégnou gnoucossi je vous jure le réveil sera brutal

  • Vittô

    Il faut que vous apprenez à fermer vos salles gueules là vous êtes des doulnalistes mais pas des journalistes vous pensez que vous êtes intelligents imbéciles de merde kou doul niou tégueules sa Ndéye thi kassos yi corrompus que vous êtes vous étiez où quand ce Domérame de Macky mettez toute la population sénégalaise en prison quelle a été ton rôle défendre les journalistes où fermer ta sa gueule imbécile de merde y’a des journalistes qui sont honnêtes et sérieux et qui croient en Dieu ils n’ont pas été convoqués n’est pas tu la ferme si non le prochain sera toi

  • Diof

    Monsieur I.L.Faye :sachez utiliser les mots la LIBERTE A UN SENS BIEN PRECIS: sachez que l’ inteteret superieur du senegal on ne doit pas jouer avec : Au nom de la liberte d’expression que vous ‘tentez de pouser une partie de l’ARMEE A SE DRESSER CONTRE CEUX A QUI LES SENEGALAIS ONT CHOISIS POUR DIRIGER LE SENEGAL.
    VOUS PREFEREZ VOS INTERETS PERSPNNELS QUE LA PAIX DANS NOTRE PAYS ?
    Arretez vos salades

  • Babacar

    La presse ne respecte pas le choix des sénégalaise ils sont promouvoir la corruption de macky salle. Il faut que la justice fait son travail sinon la presse corrompus va brûlé le pays avec ses mensonge

  • Professeur

    Ah ah ah ah
    La presse et ses soi disant rédacteur en herbe
    Wolof néna: kou doré sa WADIOUR , sa DOOM DOUMLA

    Vous avez giflé le Président Abdoulaye sur sa tête chauve comme dans s’il était dans un LEUL (école des circoncis)
    Le Président Macky SALL a été victime de votre SOTE SOTO dans toutes les rues et ruelles des quartiers du Sénégal comme au de l’école primaire et surtout pour le grand rendez-vous de fin d’année scolaire où on se donnait le combat final ( les élections présidentielles)
    Pour ne citer que ces deux dates votre odieux lapidation de notre peuple
    Aujourd’hui votre camarade n’a pas appris sa leçon : leçon non su
    Ah à la bonne école de Sengho et de Abdou Diouf on appelait les quatre gaillards
    Donc vous les quatre gaillards : Radio, Télévision, Journal écrit (Quotidien, Soleil Témoin…etc), Réseau Social prenez le
    Le peuple a la CRAVACHE

  • Diasbou

    Lissa tu te tais le journaliste est un justiciable comme tous.

  • Moumou

    Les DOULNALISTES qui veulent brûler vont aller tous au gnoufff !!!

  • Wangrin

    Pour ma part, c’est l’occasion pour ce groupe socio – professionnel de sauto- interroger . Je vous assure qu’avoir un diplôme ne rime pas avec compétences, ceci vaut pour tous les métiers.
    Force est de constater que la majorité de nos journalistes sont très superficiels dans leurs approches des situations, ils manquent lamentablement de profondeur.
    Je suis triste qu’il en sera ainsi durablement. N’avez vous pas de gêne quand bien des journalistes peinent tel un élève du cours élémentaire 2 à lire un texte ?
    Vous utilisez vos supports pour faire beaucoup bruits et d’écritures ; vos bouches de puits vont tarir de salive et vos encriers vont se vider et alors qu’est-ce qui vous restera ? C’est PAYER VOS IMPÔTS.

  • Abdoulaye Mbaye

    C’est vraiment dommage. La presse ne devrait pas nous mentir. Plus exactement notre presse, la presse Sénégalaise ne doit pas nous mentir.
    Nous prônons pour une presse, libre mais responsable, participative, une presse qui apporte une plus-value à notre cher pays le Sénégal.
    Nous sommes plus riches que la plupart des pays européens, mais notre richesse est couvée par ces dits pays (suivez mon regard).
    Aidez-nous à lever cette couvaison stérile.
    Vous êtes (la presse Sénégalaise et africaine) un des maillons fort et indispensable.
    Nous rêvons de ce jour où ceux du nord qui prennent les « pirogues » pour se rendre chez-nous.
    Cela peut arriver… si nous y croyons et œuvrons pourquoi la récupération de nos richesses.
    Que cela advienne… amine.

  • Tall

    Si on vous suit dans vos élucubrations, les journalistes peuvent et dire ce qu’ils veulent sans être inquiété par la loi et tout cela sous le prétexte de la liberté d’expression. Il faut arrêtez waay. Personne n’est au dessus de la loi . Il relève d’un acte de lâcheté que de vouloir s’abriter derrière la liberté d’expression pour échapper à la rigueur de nos lois

  • Deme

    C’est le cheval que tu engraisse qui te tue qui vivra verra

  • De Passage

    Ce sont les gens qui il y a 2 mois à peine envoyaient de l’argent à une certaine presse pour qu’elle mente, diffame, insulte, traine dans la boue les dirigeants que les Sénégalais s’étaient choisis en toute démocratie et en tout espoir qui viennent aujourd’hui, parce qu’ils occupent enfin les sphères tant désirés du pouvoir, avec la volonté aveugle d’imposer le « professionnalisme », l’ « ethique », la « loyauté »… à des journalistes…! Franchement, la vie au Sénégal est un cirque.

  • De Passage

    Qui disait que la place d’un journaliste n’est pas en prison…?! Qui sait, peut-être que ces journalistes se sentent trahis, comme ils ont fait le même boulot qu’un Pape A. N. sans pour autant recevoir la même paie… 🤣🤣🤣

  • On est ensemble

    Albert sarr tua raison

Publiez un commentaire