Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Conseil Présidentiel : Les Dahiras Tidiane, Mouride, Khadre, Niassène zappés

Les DAHIRAS, ( Tidiane, Mouride, Khadre,Niasséne…) l’expression de la vie associative de la jeunesse d’inspiration religieuse, n’ont pas été invités aux consultations du conseil présidentiel du 22 Avril sur le financement du programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio- économique des jeunes qui se sont tenues dans l’ensemble du territoire national. Cette jeunesse légitime incarnant les valeurs morales qui doivent sous-tendre tout développement harmonieux, a été laissée en rade faute peut être de l’égalité ou simple volonté de restreindre l’action de ces cercles associatives à la vie cultuelle uniquement.

En guise d’exemple, comment peut on prétendre apporter des solutions sincères sur l’éternel problématique de la jeunesse au Sénégal, affirmer effectuer des consultations avec les acteurs sans y associer un Mouvement à l’instar du Diwanou Bamba Fepp ( Diwanou Silkoul Jawahir fi Akhbari Sara hir ) ?

Créé en 1995 par le Guide Cheikh Ahmadou KARA sous la bénédiction de Serigne Saliou Mbacké, le Diwane est un mouvement religieux et social qui s’inspire du projet de société inédit de Cheikh Ahmadou Bamba. Ce mouvement organise les plus grandes manifestations regroupant des jeunes au Sénégal et plus particulièrement en milieu urbain, centre névralgique du chômage et de la délinquance juvénile. Le Diwane peut se vanter d’être le pionnier sur la démarche d’ouverture des Dahiras en réussissant la synchronisation de la ferveur religieuse au service de la cité et de l’engagement citoyen.

D’où ses credo : Œuvrer pour Dieu à travers les hommes et ” Xam sa wareef defko “. Ses activités menées depuis plus de 26 ans ont fini d’inspirer toute la jeunesse religieuses du Sénégal : veillée nocturne du 31 décembre, cérémonie de don de sang en grand format, alphabétisation des jeunes en langue Arabe et en wolof, centre aéré islamique pour enfants, centre de redressement des jeunes délinquants et marginaux, nettoyage des lieux d’utilités publiques : Cimetière musulman , cimetière chrétiens, gare routière etc…

En dépit de tout ceci nous suivrons religieusement les conclusions au sortir de ce conseil pour la jeunesse étant donné que tout le monde aime dire que notre Président de la République est l’homme le plus informé du Pays. A cela s’ajoute la médiation de Serigne Mountakha Mbacké lors des récents événements qui vient conforter notre optimisme. En effet, le Khalife général de la communauté Mouride sans aucun statut juridique au regard de la nomenclature administrative a réussi là où le calcul politicien a lamentablement échoué.

Nous espérons que tout ceci contribuera à faire réfléchir nos dirigeants sur la question même de la pertinence de nos institutions mode “copier-coller” toujours en inadéquation avec nos réalités et priorités sociales.

Mounirou Sarr
Serviteur général
Diwanou Bamba Fepp

157 Whatsapp
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:07 - 09/05/2021

    Rivalité avec Macky Sall : Les mises en garde de Mbaye Ndiaye à Amadou Ba

    Whatsapp
    23:49 - 08/05/2021

    Académie de Kaffrine : 1.000 élèves sans extraits de naissance

    Whatsapp
    23:07 - 08/05/2021

    Retour en images sur les universités des cadres de Pastef

    Whatsapp
    22:57 - 08/05/2021

    Jérusalem: Les soldats de l’entité sioniste tirent sur des palestiniens en pleine prière (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp