PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
issa sall 1 - Congrès destituant Issa Sall : les  éclaircissements du PUR

Congrès destituant Issa Sall : les éclaircissements du PUR

Écarté du poste de coordonnateur national, Issa Sall qualifie cette mesure d’illégale et refuse. Pour lui, c’est un mouvement religieux,  qui ne souffre d’aucune légitimité, qui veut le destituer.  Des propos démentis par le PUR, selon Cheikh Ahmad Tidiane Sarr, membre du directoire du parti

Congrès tenu au siège du Dahira…

Cheikh Ahmad Tidiane Sarr  réfute la thèse de Issa Sall, qui déclare que c’est un mouvement religieux qui s’est réuni au siège du Dahira, pour prétendre l’écarter.  Revenant sur l’historique du parti, il explique qu’Issa Sall lui-même a tenu son premier congrès dans ce siège qu’il dénigre aujourd’hui.

« Le premier congrès du PUR a eu lieu en l’an 2000 à l’université du sahel. A l’issue de cet événement, Serigne Moustapha Sy est élu président du PUR, Khalifa Diouf, secrétaire général et El Hadj Issa Sall coordonnateur national. Ce parti est resté en hibernation pendant 17 ans. C’est en 2017, sur injonction du président, que Issa Sall a repris le travail dans le parti. Et sa première  rencontre a été fait à l’institut Al Irchad, qu’il décrie aujourd’hui. » 

Résultats de la présidentielle 2019… 

Serigne Moustapha Sy n’a pas apprécié la participation au dialogue de Issa Sall sans son aval, et avait annoncé des sanctions. Toutefois, ça ne justifie pas seulement l’éjection de Issa Sall. En effet, la faible performance du PUR à la présidentielle 2019, dont il était le candidat y a largement contribué, selon Cheikh Ahmad Tidiane Sarr.  Et c’est la principale raison de la tenue de ce congrès.

« Les militants du PUR n’ont pas été satisfaits des résultats obtenus durant la présidentielle. Et c’est pourquoi Serigne Moustapha Sy a pris la décision  et a instruit le bureau politique pour la mise sur pied d’un comité de pilotage, qui va travailler à la restructuration du parti, et l’organisation d’un congrès pour le renouvellement des instances. C’est ce dernier qu’on a tenu le samedi 31 août 2019. La participation de Issa Sall au  dialogue est venu après la décision de tenir un congrès ».

Y a-t-il démocratie interne au PUR ?

Pour  finir, Cheikh Ahmad Tidiane Sarr répond à ceux qui disent qu’il n’y a pas de démocratie interne au PUR. Ce qui est totalement faux selon lui, car tous les responsables étaient présents au congrès.

« Tous les secrétaires généraux  et tous les présidents de section ont participé à ce congrès, excepté Issa Sall, qui est actuellement  le secrétaire général de la section de Tataguine. Le congrès  s’est déroulé de manière démocratique, de nouveaux textes ont été adoptés , des statuts et des règlements intérieurs, des modifications ont été apportés. Ces textes  ont été adoptés  à l’unanimité excepté trois (3) abstentions. » 

Issa Sall Pur
Annonces

Un commentaire

Mamadou Cisse

Il a oublier que cet serigne moustapha qui lavez Choisir pour etre a la tete du partíe

Publier un commentaire