Cojem Pikine à Aar Li Nu Bokk : « Nous n’accepterons jamais que ce pays soit mis à sac »

Cojem Pikine à Aar Li Nu Bokk : « Nous n’accepterons jamais que ce pays soit mis à sac »

Le rassemblement d’une partie de l’opposition dans les rues de Dakar et de Saint-Louis est considéré par Mamadou Libasse Basse, comme « une tentative de déstabilisation de l’ordre social ».

Qualifiant ces agitations ‘ »de marche de la honte », le secrétaire général de la Convergence des jeunes mackystes du Sénégal d’inviter le peuple sénégalais  »à refuser de donner sens à ces appels à la violence d’une opposition radicale qui transpose sa colère tirée de sa dernière défaite, lors de la Présidentielle de 2019 dans les rues de la capitale ».

 »Nous n’accepterons jamais que ce pays soit mis à sac par des forces obscures, à la solde des lobbies du pétrole. S’ils ont des choses à reprocher ou des preuves de mauvaise gestion et de détournement quelconque d’argent, qu’ils aillent faire des dépositions au niveau de la Dic ou de la Section des Recherches, comme souhaité par le Procureur Serigne Bassirou Guèye », a-t-il poursuivi.

Pour M. Basse, il s’agit d’une diversion qui ne passera pas et la vérité finira par jaillir. « Aliou Sall n’est pas leur cible. Ils savent que le reportage est bidon. Ils visent le Président Sall. Tous leurs discours convergent vers lui. »

« Malheureusement pour eux, ajoute-t-il, « la population a très tôt compris que c’était juste une diversion pour plomber le dialogue déjà en branle et qui a un succès extraordinaire avec la participation de toutes les forces vives de la nation. Ils nous trouveront sur leur chemin et dorénavant nous ne leur laisserons plus aucune parcelle pour qu’ils se meuvent comme ils veulent ». 

Pour rappel, à l’invitation de la plateforme Aar Li Nu Bok, dans le cadre de l’affaire Aliou Sall-Bbc, des opposants se sont rassemblés, vendredi dernier, à la Place de l’Obélisque pour exiger la lumière dans la gestion de nos ressources naturelles. Une autre manif, dans les mêmes formes est prévue, ce vendredi 21 juin, au Boulevard du Centenaire.

10 COMMENTAIRES
  • DIALLO

    YEN VOUS N ETES QUE DES CITOYENS VOUS N AVEZ RIEN A EMPÊCHER, DEFENDER VOTRE PARTI VOUS AVEZ LE DROIT MAIS EN RETOUR RESTER SILENCIEUX SUR L ENGAGEMENT DES AUTRES COMME SA NE VOUS CONCERNE PAS. VOUS N ETES QUE DES PROFITARDS ET DES CORROMPUS

  • Cheickh Diagne

    Avec vos deux pelées et trois tondues vous essayez de brûler ce pays. Ce vendredi 21,jour saint de khadaratoul jouma,nous serons dans les mosquées pour que Dieu nous préserve de vos diableries.

  • Malick Diallo

    Cest.domage.vous.accepter.detre.vendu.macky.sall.a.dejas.vendu.le.pretrole.je.vous.le.jure..il.feras..troix.mandat..a.cause.du.petrole

  • Mamba

    Thiow rek thiowi kesse

  • FBI

    Malick. J’aime tes commentaires parce que tu es fou à lier. Je le jure.

  • FBI

    Boy ne gâches pas notre plaisir. J’ai déjà demandé aux marcheurs de venir avec des chaussures et bonnets neufs. J’avais aussi dis au Ministre de fournir aux GMI des doses supplémentaires de TAB. Laissez faire, on bien rigoler.

  • Mbaye

    Ce Libasse à la con s’il est payé pour contrecarrer le peuple alors qu’il prenne ses responsabilités. Ceux qui veulent mettre le pays en sacs c’est ceux qui veulent faire des ressources du Sénégal le patrimoine de leur père qui était gardien.

  • Farou

    Depuis presque deux siècles vous priez vous faites des khadras les mosquées y en a en a tout les coins de rue vous des chapelets de plus long mais le pays est toujours permis les plus pauvres les sales en somme permis les dernier en tout donc continuer à faire des extras pendant encore cent ans dieu va venir vous donner des solutions pour sortir de vos problèmes bande de nafekh

  • Santos ndour

    Franchement libasse a parfaitement raison car ces gens veulent déstabiliser notre pays

  • FBI

    Libasse, n’essayez pas de faire la police. Ils ont le droit de marcher comme le préfet a le droit de l’interdir. Bayil té séétaan thioki bi.

Publiez un commentaire