PUBLICITÉ
simone biles - Championnats du monde de gymnastique : Simone Biles fait du 5/5

Championnats du monde de gymnastique : Simone Biles fait du 5/5

En compétition dans un sport réputé pour sa volatilité, où les meilleures carrières durent souvent quelques années, le Texan, âgé de 22 ans, était à nouveau presque parfait, jeudi, tout en effectuant une gymnastique des plus difficiles terminé.

Simone Biles l’a encore fait.

Le résultat: un autre titre du concours multiple féminin aux Championnats du monde de gymnastique artistique FIG à Stuttgart, en Allemagne. Biles a inscrit un score de 58,999, devant le Chinois Xijing Tang avec 56,899 et le Russe Angelina Melnikova avec 56,399. Sa coéquipière américaine Sunisa Lee, qui était deuxième derrière Biles lors de la séance de qualification de mardi, était tout près du podium de la huitième place avec 55,632 points.

Invaincue dans les concours complets depuis 2013, Biles a maintenant remporté les cinq derniers titres mondiaux au total du concours complet auxquels elle a participé, en plus de la médaille d’or olympique de 2016. La seule exception était en 2017, alors que Biles était en pause post-olympique et que son coéquipier Morgan Hurd a remporté le titre mondial.

Aucune autre femme n’a remporté plus de trois titres mondiaux.

La victoire marque également le 16e titre mondial de Biles, prolongeant ainsi le record qu’elle détient depuis 2015 (la prochaine meilleure gymnaste en compte neuf), ainsi que sa 22e médaille aux championnats du monde. C’est seulement une médaille de moins que les 23 médailles du biélorusse Vitaly Scherbo, bien que les gymnastes masculins aient notamment deux opportunités de médailles de plus chaque année que les femmes.

Le bilan de Scherbo ne durera probablement pas longtemps. Biles s’est qualifiée pour les quatre finales cette fin de semaine, et l’année dernière, elle a remporté une médaille à chacune des quatre.

Comme cela est devenu la routine lors des grands championnats, Biles a combiné sa difficulté et sa précision inégalées lors des quatre rotations jeudi, créant finalement une avance de 2,1 points sur la deuxième place. Cela s’est avéré être la plus grande marge de victoire aux championnats du monde depuis l’adoption du nouveau système de pointage en 2006, c’est aussi à peu près le même écart qu’entre la deuxième et la onzième place.

La Texane

Biles, originaire de Spring, au Texas, a ouvert la compétition avec son saut ultra-difficile Cheng, puis a égalé son solide score de qualification de 14,733 aux barres asymétriques. Même sans effectuer sa double signature de double descente sur la poutre d’équilibre, qu’elle a présentée aux championnats américains de cette année et qu’elle avait déjà jouée à Stuttgart, elle a prolongé son avance à 1,37 points après la troisième rotation.

 

Championnats Du Monde De Gymnastique Simone Biles
whatsapp 124
Annonces

(3) commentaires

Baba 99

La Texane

Palo

C est ce que mérite ce elhadj Diouf
Il est le plus impoli du Sénégal
Violeur, violeur, violeur

Dogo

Ils ne relisent apparemment pas leur textes. Écœurant…

Publier un commentaire