Annonces
Annonces
» » » » » » » CAN U20 : Joseph Koto devrait soigner sa défense

CAN U20 : Joseph Koto devrait soigner sa défense

La défense de l’équipe du Sénégal des moins de 20 ans, jugée très performante pendant les éliminatoires de la CAN de la catégorie qui se déroule actuellement en Zambie et lors des matchs amicaux précédant cette compétition, est devenue très fébrile en ce début de tournoi, encaissant quatre buts en deux rencontres.

Soit le même nombre de buts encaissés pendant toute la durée des éliminatoires qui avaient opposé le Sénégal à la Tunisie (1-2 et 2-0) et au Ghana (3-1 et 0-1) respectivement, analyse l’agence de presse sénégalaise.

Lors des trois matchs amicaux contre le Kenya (2-0 et 3-0) et l’équipe locale de la Gambie (2-1), les juniors sénégalais n’avaient pris qu’un un seul but contre les Scorpions locaux.

A la décharge du staff technique national dirigé par Joseph Koto, lors de ses deux premiers matchs (Soudan et Afrique du Sud) dans le groupe B, l’équipe nationale des moins de 20 ans n’a jamais joué avec sa défense titulaire.

Contre le Soudan (1-1), la défense était amputée de Jean Jacques Ndecky, l’arrière droit du Casa Sports au coup d’envoi du match. Il s’en est suivi, 15 minutes après, l’expulsion du capitaine Mamadou Diarra pour une faute en position de dernier défenseur.

Koto avait fait alors appel à Mamadou Mbaye de Dakar Sacré-Cœur (Ligue 2 sénégalaise) pour former avec Moussa Ba la paire axiale du Sénégal n’a certes pas encaissé de but après le penalty soudanais mais était loin d’être une assurance tous risques.

Contre l’Afrique du Sud (4-3), Jean Jacques Ndecky a retrouvé sa place sur le flanc droit de la défense sénégalaise et en l’absence du capitaine Diarra qui purgeait son match de suspension, Mamadou Mbaye, entré en cours de jeu lors de la première journée, a été reconduit au centre de l’axe.

Cela n’a pas empêché les deux buts encaissés dans les 25 premières minutes de la partie et sur lesquels la responsabilité des défenseurs était largement engagée.

Si elle a tenu tant que bien que mal en seconde période et si Ndecky a accompagné les montées dans son couloir droit, la défense des juniors sénégalais est loin d’avoir rassuré.

Aussi, contre le Cameroun ce dimanche, pour garder toutes ses chances de qualification, Joseph Koto devrait mettre en place une défense moins perméable dans une rencontre où le Sénégal n’a besoin que d’un nul pour intégrer le carré d’as de la compétition, ce qui le qualifierait pour la Coupe du monde de la catégorie.

La phase finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans est prévue en mai-juin 2017 à Séoul (Corée du Sud).

Leader de son groupe avec un point d’avance sur l’Afrique du Sud et son adversaire de dimanche, le Cameroun, le Sénégal obtiendra sa qualification en cas de nul ou de victoire.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces