Refusant de parler français, Yacine Taha provoque la colère des sénégalais

Il y a eu de l’électricité dans l’air, ce samedi matin, lors de la conférence de presse d’avant match, d’Alain Giresse et de son joueur Yacine Taha. Le sociétaire de l’Espérance de Tunis a, au cours de la rencontre avec les journalistes, refusé de parlé français. Ce qui a irrité les reporters sénégalais. 

“Je ne parle pas français”

Il y a eu des échanges houleux entre les journalistes sénégalais et l’attaquant tunisien, Yacine Taha. Lors de la conférence de presse d’avant match de ce samedi, le tunisien a indiqué qu’il ne parlait pas la langue Française. Ce que les sénégalais n’ont pas accepté. “Je ne parle pas français”, a-t-il dit. Regardez!

Les menaces de la presse sénégalaise

La décision de Yacine Taha de ne parler que l’Arabe Tunisien a plongé la salle dans un tohu bohu indescriptible. “Pendant la conférence de presse, Yacine Taha a refusé de parler Français ou anglais. Il voulait s’exprimer en arabe tunisien. Donc pas de traduction possible. La presse sénégalaise a menacé de faire parler Wolof à Aliou Cissé”, a informé le journaliste de E-medias.

L’attaché de presse de la fédé tunisienne se voit …

Et toujours selon Babacar Ndaw Faye de E-medias, la dame de la Fédération tunisienne qui appuyait Yacine dans son choix de parler une langue locale a demandé une interview à Aliou Cissé après la conférence de presse de la FTF. “La presse sénégalaise s’est interposée. L’autre tunisien veut forcer. La sécurité le bloque”, a-t-il expliqué.

Voici une autre vidéo de nos confrères de Emedia.

À lire aussi
Can 2019 : Sadio Mané, seul sénégalais dans l'équipe type du 1er tour
Can 2019 Journalistes Sénégalais
whatsapp 130

(29) commentaires

Sidy Mbaye

Il peux parler même en langue chiniose ont va les battre incha’allah.

Henri Louis

C’est tres bien , il faut pas se laisser faire , c’est la bataille psychologique qui commence , les narrr sont comme ça , ne vous laissez pas faire , on va les battre

Issa Ba

Bravos à nos journalistes
Ne perdez pas la bataille psychologique.

Dominique Mendy

Quil parle Chinois.ou mongolie.cest sur.le terrain

Gainde

Dagnou am.fouleu rek prkoi parler dans une autre langue k la leur ceux ki prennd tunis air savent k ils n s exprim kan arabe meme pr led consigned d securite led Senegalais n ont k a leur repondr en diola ou wolof

René Diagne

ah oui foulleu rek

Pa Matar

Soukou nékhé mou lak naar lolou mom c dé détay koi vrémen loloun yitté lougnou …afaire bi si Terrain bila koi…

Niag

Le problème n’est pas qu’il refuse de parler français. Mais il parle l’arabe tunisien que même le traducteur n’arrive pas à traduire.

Ablaye Dieng

C du racisme

Pouth

Il ne faut rien munimiser …ils ont fait expert donc il faut jour le jeu…a travers les petits details on peut perdre le …c est des salauds…le gar dirait du parler wolofs… car c est la guerre…cet imbecile de Gassama …en temps normal tu n as meme pas ta place la bas….tu seras la rise de cette equipe je te jure

Go Ndiaye

Yagatoul dmin niou doxane sen ndey bien bon

Robbertosoumare@Yahoo.fr Soumare

kil parle mongole mm on va les battre incha Allah.Bravo à nos journalistes kils exige k Aliou Cisse et les jours parlent tous wolof.

Enicar

Laissez le, c’est un manque de respect envers son entraineur français.
Le français ce n’est pas notre langue. Parlez leur wolof ou poular et la CAF va traduire. De toutes façons, la balle va circuler sans aucune considération linguistique.

Elhadji Ousmane Cissé

Aliou Cissé aussi na wakh olof rk mou diekh tak tt Façon Allain giress va parlé Françai c les batail pcychologique

Cisko

Kouye raciste rek nar mothi geuneu raciste

Hamadi Toure

Si etais au senegal vous dit
Neddo Ko badoum

Perso

dokhane séne ndéye rék. tunisien ak arabes nion si yéme

Le Citoyen

L’essentiel est que le lions ne les respectent surtout pas sur le terrain et pas de complaisance envers ces Tunisiens.

Ougati

Ils ne respectent pas les noires.

Fatou

Ohhh que des balivernes.
Il a raison de parler la langue locale.
Que les Sénégalais fassent comme lui : Wolof ou Sérere ou AlPulaar ou Diola…
Ou est le probleme

Abdou Ndiongue

Lolu dal diaroul thiow il parle arabe. vous, parlez wolof et ca passe

Disy

Le football n’a qu’une langue c’est “Jouer”

Ismaila

Ce joueur a parfaitement raison. C’est nous les colonisés dans tous les domaines qui considérons que ne pas parler français, est un crime. On devrait plutôt s’inspirer de la leçon de cet arabe , fier de sa langue.
Quant à nous, continuons à servir d’agents de promotion d’une langue qui, non seulement n’est pas la notre, mais même en France dans les grandes réunions, tout se déroule en Anglais. Aucun pays ne s’est développé avec la langue des autres. Les asiatiques l’ont compris tres tôt et tout se traite dans leur propre langue. Nous on est encore là imiter victor hugo et chateaubrillant.

Amady Mane

Tree bien chefs journalistes les nar sont comme ca parlez serer,wolof,diola ,soce,balance…………..ndam,ndam rek

Ngenndiyanke Joob

Maintenant vous avaient compris que tout le langue a doit avoir le traducteur parce que y’a plusieurs dialecte chaque pays donc si vous lui dit de parlé en français donc vous aussi tout vos informations a doit être en français. Pas que en wolof. Avant de corrigé le joueur corrigé a vous même débord. Arrêt de montré comme quoi que vous avait de raison n’importe quoi

Ngenndiyanke Joob

Laisser manifesté contre l’importance ce gagner le match tout sénégalais et les sénégalaise est derrière lions insha’Allah nous espérons bien qu’on va gagner insha’Allahű rabbi

Mbengue

L.ESSENCIELLE C.EST DE GAGNER LE MATCH.
TOUT LE MONDE SAIT QUE LES TUNISIENS SONT RACISTES ET AGRESSIF.
SCUSATE MI PERCHE PARLO MEGLIO ITALIANO CHE FRANCESSE.
IMPORTANTE E DA VINCERE MA TUTTA IL RESTO E SOLO DETAGLIO .
ANSI TUTTO IL MONDO SA CHE I TUNISINI SONO RASCISA.
FORZA LES LIONS.
ALLEZ LES LIONS JUSQUAUD BOUT.
BONNE CHANSE A NOS LIONS.

Mbengue

LOLO YEPP DOU FOULLAH
NDAM REKK MOY FOULLAH 
ALLEZ LES LIONS 
THIA KANAM REK
BONNES CHANCES A NOS LIONS DE LA TERANGA
TOUT LE MONDE EST AVEC VOUS.

Ndao Massire

Ça va se passer sur la pelouse le match n’est pas en dehors du terrain.