Annonces
Annonces
» » » » » » Can 2017 – Sadio Mané : « Je...

Can 2017 – Sadio Mané : « Je m’imaginais être El-Hadji Diouf même si on m’appelait Ronaldinho »

  • Diéry DIALLO Diéry DIALLO

Il a été troisième à l’élection du Footballeur africain de l’Année, après Riyad Mahrez et Pierre-Emerick Aubameyang. Maintenant, Sadio Mané dispute la Coupe d’Afrique avec le Sénégal qui affronte le Zimbabwe ce jeudi. 

L’été dernier, son transfert de Southampton à Liverpool s’est élevé à 41,2 millions d’euros. Sadio Mané (24 ans) est ainsi devenu le footballeur africain le plus cher de tous les temps. L’ailier confie à France Football que ça n’accentue pas la pression.  » Elle ne m’effraie pas. Je suis plutôt fier d’être le footballeur africain le plus cher.

 » Mané vient de loin, de très loin. Il a grandi à Bambali, un hameau au sud du Sénégal.  » Je savais que je devais le quitter pour réaliser mon rêve. Il n’y avait même pas de terrain de football. Pourtant, c’est là que j’ai tout appris, dans des matches avec mes amis et contre les villages voisins.

Je jouais pieds nus ou avec des tic-tic, des chaussures en plastique, sur des terrains boueux ou dont l’herbe était bien trop haute. C’était fantastique. Je m’imaginais être El-Hadji Diouf (un avant sénégalais qui s’est notamment produit pour Liverpool, Bolton et Blackburn, ndlr), même si on m’appelait Ronaldinho.  »

Plusieurs ethnies cohabitent pacifiquement à Bambali.

 » Il y a des musulmans et des catholiques, parfois dans la même famille. Mon meilleur ami est catholique et je suis musulman. A Bambali, presque tout le monde est agriculteur. Nous avons grandi comme tous les enfants sénégalais, librement.  » Son père, qui était imam, ne voyait pas une carrière footballistique d’un bon oeil.  » J’ai dû me révolter. Ma famille a finalement cédé et m’a envoyé chez un oncle à Mbour. Je me suis inscrit dans un centre de formation. J’avais convenu avec mes parents que je poursuivrais mes études.

 » Le FC Metz est venu l’y chercher en 2010. Deux ans plus tard, il a rejoint le Red Bull Salzbourg et deux autres années après, il était à Southampton. C’est sa deuxième Coupe d’Afrique avec le Sénégal.  » En 2015, je suis arrivé blessé. Je n’ai pas joué le premier match et je n’étais pas à 100 % au deuxième. Je veux donc prendre ma revanche.  »

Le Sénégal est dans la poule B avec le Zimbabwe, la Tunisie et l’Algérie de Riyad Mahrez et Georges Leekens.

Source : Sportmagazine
Annonces
Annonces

4 commentaires

  • baba nena
    19/01/2017 15:57

    Comme on fit. Geum Ko rek car biss Dina djot Dina baakhi.

  • Famara sonko
    19/01/2017 16:45

    inschalla avec ton bonne talons, tu peux mme pass cette niveau tu es sur la bonne voix

  • Matar SY
    23/01/2017 23:46

    j ai confiance en toi tu es le messi e l afrik c 3 match ki reste tu dois monter ton vrai visage pousser tes ataquants a marker defois chercher les angles ouverts en disant sa va rentrer ou le cornere il faux jouer comme messi dire en tete personne ne peu pas m empecher ateindre mon objectif cette annee le ballon d or africain m appartient bonne chance mane

  • matar sy
    24/01/2017 00:29

    j ai confiance en toi c trois match ki reste tu dois montrer ton vrai visage.il faux jouer comme messi c est a dire pousser tes ataquant a marker beaucoup de but defois chercher les angle ouvert en disant but ou cornere

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces