Annonces
» » » » » Bocar Diongue (Apr) : « Amadou Bâ n’a...

Bocar Diongue (Apr) : « Amadou Bâ n’a jusqu’à présent aucun ancrage aux Parcelles Assainies »

Bocar Diongue, irrité par l’attitude du coordonnateur de l’Apr aux Parcelles Assainies, Amadou Ba dont il rappelle qu’il a été parachuté dans la commune par le chef de l’Etat, le leader de la Plate-forme unie des Parcellois pour la réélection du Président Macky Sall (Purement), dénonce sa méthode de travail et de management du parti au niveau local, basée sur l’exclusion, l’ostracisme et le favoritisme à l’endroit de ses proches.

Soulignant qu’ils ne vont plus accepter d’être menés en bateau et l’Apr avec, Bocar Diongue appelle le ministre de l’Economie et des finances à changer de fusil d’épaule, sans quoi, il les aura sur son chemin. Car, dit-il, tout ce qui les intéresse, c’est la réélection du Président Sall et pour cela, ils ont l’avantage de la maîtrise du terrain, contrairement à Amadou Bâ et ses hommes.

« Le président de la République nous avait envoyé le ministre Amadou Bâ, pour coordonner le parti au niveau des Parcelles. Nous l’avons accueilli à bras ouvert. Nous nous sommes tous réunis derrière lui, pour l’aider à œuvrer dans le sens de la victoire de notre parti et de notre coalition pour les élections passées. Mais, malheureusement, au sortir des élections, nous nous sommes rendu compte que notre camarade Amadou Bâ ne jouait pas le rôle qui était attendu de lui », a indiqué Bocar Diongue dans un document parvenu à Senego.

Il renhérit : « grande a été notre déception, lorsqu’on s’est rendu compte qu’il ne travaillait qu’avec les siens. C’est-à-dire ses proches. Il y a eu un certain ostracisme de sa part. Connaissant le terrain et par rapport à tout ce qui s’est passé auparavant,  nous avons dit que ce n’était pas la bonne démarche. Nous avons tiré la sonnette d’alarme, mais, malheureusement, il n’a pas voulu l’entendre. »

« En réalité, il ne travaille qu’avec ses proches, et tous les moyens du parti, matériels comme financiers, sont exclusivement réservés à ses proches. Ça, il le fait à dessein et on ne sait à quelle fin. En tout état de cause, ça n’augure rien de bon. On ne peut pas massifier le parti en travaillant de la sorte. Nous avons dénoncé cela, et nous pensons que ce sera le goulot d’étranglement qui risque de nous faire perdre encore la commune », a ajouté Bocar  Diongue.

« La vérité, aujourd’hui, est que compter seulement sur Amadou Bâ pour gagner les Parcelles Assainies, c’est se mettre le doigt dans l’œil. Amadou Bâ n’a jusqu’à présent aucun ancrage aux Parcelles Assainies », termine-t-il.

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone