PUBLICITÉ
Biennale de Dakar 2022 : La femme africaine magnifiée par les artistes
PUBLICITÉ

Biennale de Dakar 2022 : La femme africaine magnifiée par les artistes

La cérémonie de finissage de l’exposition collective des artistes de Dakar au centre socioculturel de Mermoz Sacré-Cœur, dans le cadre de la biennale Dak’Art s’est tenue ce lundi 20 juin. Des artistes pluridisciplinaires, notamment Mamadou Hann, Louis Edmond Sarr, Younouss Badji, ont ébloui le public avec leurs diverses œuvres.

PUBLICITÉ

Dans le cadre de la 14ème édition de la Biennale de Dakar, l’artiste-peintre, propose une série de peintures dédiées aux femmes africaines, et particulièrement les femmes sénégalaise. « De Fatou-Fatou », « Djiguène Waroul Dioye », « Femme sen sensuelle », « Africa Style », « Na Xol Yi Fékh » et « caprice », l’artiste magnifie à travers ses œuvres la diversité culturelle de la femme africaine.

Du même avis que son confrère, Mamadou Hann, artiste pluridisciplinaire, valorise la femme africaine à travers ses œuvres en perles. Pour lui, la femme est le berceau de l’humanité. Sans elle, l’existence de la race humaine serait compromise.

Un autre artiste pluridisciplinaire, Younouss Badji, alias Xam Xam qui s’active dans le domaine de l’Uspide clean, où l’art de donner une seconde vie ou de détourner nos objets du quotidien, était de la parti. Transformer des lampes en luminaire, un pot de jardin en bouilloire, ou encore une chaise en caddie, oui, vous ne rêvez pas, c’est possible avec Youssou Badji.

#Artistes #Biennal #Expositions #FemmeAfricaine

PUBLICITÉ