Audit 2012 : Des cafards débusqués chez Aminata Mbengue Ndiaye

Audit 2012 : Des cafards débusqués chez Aminata Mbengue Ndiaye

L’examen munitieux des marchés lancés en 2012 par le ministère de l’Elevage dirigé par Aminata M’bengue N’diaye laisse entrevoir un certain nombres de magouilles comme en témoigne le rapport du cabinet Grand Thornton.

Libération révèle que les auditeurs signalent que l’examen de l’arrêté portant nomination des membres de la Commission des marchés (Cm) a permis de noter que ladite Commission est présidée par le responsable de la Cellule de passation des marchés. La porte ouverte à toutes les magouilles.
Mais ce point n’est que l’arbre qui cache la forêt des entorses à la bonne gouvernance. «Nous n’avons pas pu nous assurer de la réalité de l’existence juridique des fournisseurs qui soumissionnent dans le cadre des marchés lancés par le ministère », disent les auditeurs.
Cependant «nous avons noté une consultation récurrente des mêmes fournisseurs, limitant ainsi l’éventail des prestataires et la transparence dans la concurrence, le respect de l’équité et de l’économie dans la gestion des ressources publiques », affirment les auditeurs.

A titre d’exemple, pour trois (3) marchés de prestations différentes, l’attributaire est le… même, il s’agit de l’entre- prise «Jeanne d’Arc». Ces prestations sont relatives à l’entretien et à la réparation de véhicules pour un montant de 2 159 017 Fcfa, à l’acquisition de consommables informatiques pour un montant de 399 725 Fcfa et aux travaux d’entretien et de maintenance groupe pour un montant de 2 373 452 Fcfa.

Pire, le cabinet d’audit affirme que les fournisseurs retenus pour exécuter le marché relatif au dallage du parking du Ministère de l’élevage ne disposent pas de la qualification requise. Adm et Soumbar Express évoluent respectivement dans la distribution et les solutions informatiques. Curieusement, il se trouve que Am a été aussi sollicitée dans le cadre d’une consultation pour une formation en bureautique. Pour ne pas arranger les choses, des pratiques de collusion sont constatées pour le marché relatif à la location de camion pour le transport de mini laiterie et groupe électrogène. En effet, des offres présentant le même format ou les mêmes fautes : il s’agit des offres des soumissionnaires Jet équipement, Minam équipement et de la société Doudou et Astou…

Libération

1 COMMENTAIRE
  • nopil

    soeur de sa diambour nooooooooooooooooooooooooooooooo

Publiez un commentaire