Attentat à la pudeur: Ce que Lac de Guiers 2 et sa petite amie auraient déclaré à la police

Attentat à la pudeur: Ce que Lac de Guiers 2 et sa petite amie auraient déclaré à la police

L’affaire d’attentat à la pudeur contre Lac de Guiers 2 révélé hier par plusieurs quotidiens de la place livre ses secrets. Selon le quotidien Libération, les versions du lutteur et de la jeune femme à la police renseignent sur ce qui s’st vraiment passé dans la nuit du samedi au dimanche.

Les informations obtenues par le journal auprès de ses sources renseignement que le lutteur nie avoir une une relation sexuelle avec la dénommée Djeynaba D. Selon Lac de Guiers 2, tout ce qu’il a fait c’est ouvrir la braguette de la fille. Pour Libération cette déclaration du lutteur est en contradiction avec la déclaration de la fille qui admet avoir fait l’amour avec le lutteur. Et même, la jeune fille qui travaille comme serveuse, a reconnu auprès des policiers avoir fait l’amour avec le lutteur au moins 5 fois depuis novembre 2014. Allant plus loin dans les détails, elle révèle que les 5 fois c’est dans le véhicule du lutteur et une fois chez un ami du lutteur.

Selon la version de la dénommée Djeynaba D.,  ils se sont retrouvé dans le véhicule parce que le lutteur l’avait appelé pour qu’elle lui achète à manger dans son lieu de travail.

Libération révèle aussi que les deux amants ont été surpris par la police dans une position vraiment inconfortable. La jeune femme avait son pantalon jean et son slip baissé jusqu’aux genoux.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire