Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Asile politique de Habré : Retour sur la partition de Abdou Diouf et le rôle joué par Paul Biya

L’ancien Président du Tchad, décédé mardi dernier, a trouvé refuge à Dakar en 1990 avec l’aide du Président Abdou Diouf. Ce dernier, dans ses Mémoires publiés en 2014, avait raconté les conditions dans lesquelles il a accepté d’offrir l’asile politique à Hissein Habré. Retour sur la partition du «sauveur» de Habré durant 10 ans.

Si le Président Habré a pu trouver refuge et vivre paisiblement au Sénégal durant 25 ans sans être inquiété, c’est parce que Abdou Diouf a été l’un des rares chefs d’Etat à l’époque à avoir accepté d’accueillir «cet hôte encombrant». Dans ses Mémoi­res publiés en 2014 et repris par Le Confidentiel, l’ancien Prési­dent du Sénégal a raconté comment Habré est arrivé au Sénégal.

Dans son livre, le Président Abdou Diouf, qui a dirigé le Sénégal de 1980 à 2000, renseigne que tout a commencé par un coup de fil du Président camerounais, Paul Biya, un soir vers 23 heures, pour l’informer de l’arrivée prochaine de Habré et de l’impossibilité de le garder au Cameroun, en raison de la proximité avec le Tchad.

Selon Diouf, «le problème était d’autant plus prégnant qu’aucun des présidents africains contactés ne voulait accueillir Habré». Ainsi, raconte l’ancien Président : «C’est à la suite de tous ces refus que Biya avait pris contact avec moi, pour me demander d’accorder l’asile politique à ce dernier. Je lui donnai mon accord et lui demandai de me préciser la date de l’arrivée de Habré (…). Biya me répondit qu’il serait à Dakar le lendemain à 6 heures du matin.»

Toutefois, cet asile politique devait répondre à certaines règles. Et Diouf les avait fixées. Dans ses Mémoires il dit : «A nos yeux, asile politique devait rimer avec discrétion, ce qui excluait toute immixtion dans la vie politique du Tchad.»

Depuis son arrivée à Dakar en 1990 jusqu’au départ de Abdou Diouf en 2000, Hissein Habré n’a pas été inquiété par la justice sénégalaise. C’est sous le régime du Président Wade que la pression des organisations de défense des droits humains et des institutions internationales est devenue plus forte pour que l’ancien dictateur tchadien soit jugé.

Pendant près de 20 ans, le Président Habrè a passé des jours heureux et calmes. Une période durant laquelle, habitant entre Ouakam et Almadies, Habré a réussi à nouer de fortes relations et alliances avec de grandes familles maraboutiques, politiques et judiciaires.

Réfugié politique, le Président Hissein Habré a vécu sous le parapluie protecteur de Abdou Diouf jusqu’à la fin du règne de ce dernier, période qui marque le début de ses déboires judiciaires au Sénégal. Comme quoi le Président Abdou Diouf a été son «sauveur» pendant 10 ans.

26 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    18:29 - 24/09/2021

    Magal 2021: Tous les moyens sont bons pour rallier Touba (Photos)

    Whatsapp
    18:25 - 24/09/2021

    Ziguinchor : Le 1er président intérimaire de la Cour d’Appel retrouvé mort à domicile

    Whatsapp
    18:12 - 24/09/2021

    Supposé conflit avec Mame Thierno: Cheikh Modou Kara recadre ses disciples (Senego Tv)

    Whatsapp
    18:09 - 24/09/2021

    Kaolack, foison de candidatures : Babacar Sadikh Sokhna de l’Afp alerte Macky Sall 

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp