Aprés le boycott, Idrissa Seck, Pape Diop et Decroix font face au ministre de l’Intérieur

Après avoir vertement critiqué le dialogue national, les partis Rewmi, bokk gis gis et Aj/Pads seront finalement présents à la rencontre entre le ministre de l’Intérieur et les partis politiques prévue ce matin. Un revirement spectaculaire qui s’explique par un certain nombre d’enjeux. Une information donnée par le site sénégalais xalimasn.

C’était l’une des interrogations de la rencontre d’échanges entre l’ensemble des partis politiques et le ministre de l’Intérieur : est-ce que les partis comme Rewmi de Idrissa Seck, Convergence bokk gis gis de Pape Diop et Aj/Pads de Mamadou Diop Decroix seront de la partie ? Ces derniers qui étaient les plus grands contempteurs du dialogue national en boycottant son ouverture le 28 mai dernier, seront, d’après des informations recueillies par Le Quotidien, présents au lieu de la rencontre, ce matin. Cependant, ce ne sont pas les leaders de ces partis qui feront face à Abdoulaye Daouda Diallo. Il se dit que Rewmi sera représenté par son vice-président Dethié Fall, et Decroix et pape Diop se feront eux-aussi, représenter.
Cette attitude de ces opposants pourrait s’apparenter à un revirement.
En boycottant la rencontre du 28 mai dernier, Idrissa Seck et Pape Diop avaient descendu en flammes la posture du Pds, qui avait participé à ce dialogue. «Il y a un manque de démocratie au Pds, puisque c’est Wade qui décide de tout», regrettait Pape Diop. Il passait le relais à Idrissa Seck qui n’hésitait pas à qualifier de «honte» la situation du Pds. Idrissa Seck réitérait : «Ils font une campagne contre la révision constitutionnelle de Macky Sall, on dénonce son adoption. Et le lendemain, le chef de l’Etat envoie une lettre sans destinataire et les gens courent répondre à l’appel, soit pour échapper à la Crei, soit pour demander la libération de Karim Wade».

1 COMMENTAIRE
  • samou

    geumou niou dara c porc la

Publiez un commentaire