Aly Ngouille Ndiaye : « le Sénégal n’est pas prêt pour la peine de mort »

Selon le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, il n’a pas été prouvé que la peine de mort a pu diminuer la criminalité, rappelant que seules deux personnes ont été exécutées lorsque la peine de mort existait au Sénégal, rapporte leral.

Selon la même source,  le chef de la police a souligné que le président Macky Sall a presque doublé l’effectif de la police en 7 ans, celui de la gendarmerie et beaucoup celui de la gendarmerie, sans oublier les Sapeurs-pompiers, se gardant toutefois de donner des chiffres.

Pour M. Ndiaye, l’Etat du Sénégal n’est pas prêt à rétablir la peine de mort. « Non, je ne pense pas que l’Etat du Sénégal soit prêt à rétablir la peine de mort », confie le ministre de l’Intérieur dans l’émission Jury du dimanche d’Iradio, ce dimanche.

À lire aussi
Mamadou Lamine Diallo : "Aly Ngouille se moque du peuple..."
Aly Ngouille Ndiaye Le Senegal

(4) commentaires

Karim Kanté

Le senegal ne peut pas être pret le pays n est pas souverain

Moussa Mbaye

On vera si quelqu’un tue un de tes proches la chiria et très clair tu tue on te tue

Konaté

Commençons par appliquer la charia d’abord comme c’est forcé que la peine de mort sera appliquée. Wa salam

Konaté

Tous ceux qui demandent la peine de mort sont des plaisantins. La solution nous la connaissons tous. On se dit un pays à 95% de musulmans alors appliquons la charia pour les musulmans. On verra si tous ces maux de la société ne vont pas s’arrêter. Wayé ça se fera jamais parce dans ce cas outre les meurtres il y aura beaucoup de gens qui vont se faire lapider parce l’adultère fait foison dans notre société et même les plus jeunes et célibataires vont y passer. Tout le monde sais ce qui se passe dans pays